•   

     

     

     

     

     

     

    Gratin comme un sabayon

     

    Pour 4 personnes

    Préparation : 20 mn - Infusion - 20 mn - Cuisson 10 mn

    8 abricots bien mûrs, 150 g de sucre en poudre, 3 jaunes d'œufs

    25 cl de crème liquide bien froide, 15 cl de jus d'orange, 1 gousse de vanille

    Fendez et grattez la gousse de vanille, faites chauffer le jus d'orange

    Hors du feu, jetez-y la gousse et les graines, laissez infuser 20 mn

    Fouettez les jaunes d'œufs et 100 g de sucre le mélange doit blanchir

    Ajoutez le jus d'orange filtré, remettez le tut dans une casserole

    Faites chauffer à feu doux comme une crème anglaise

    Vérifiez que la préparation est cuite avec une cuillère en bois

    Passez votre doigt dessus, s'il reste une trace, stopper la cuisson

    Versez la crème dans un saladier, laissez-la refroidir

    Lavez, séchez les abricots, coupez-les en 4, retirez le noyau, déposez-les peau

    Vers le bas dans 4 plats à gratin individuels, préchauffez le gril du four

    Fouettez la crème liquide en chantilly bien ferme, ajoutez le reste du sucre

    Mélangez la chantilly à la crème à l'orange bien refroidie, versez sur les abricots

    Enfournez sous le grill pendant 5 mn en surveillant, servez immédiatement

    Des idées

    Tartinez des sablés bretons d'une couche de confiture de fraises, disposez en étoile

    1 ou 2 fraises émincées, badigeonnez de gelée de fruits rouges, pour faire briller

    Mixez des fraises avec de la crème de coco et des glaçons, saupoudrez

    De noix de coco râpée, ajoutez de la menthe ciselée, dégustez très frais

     

     

    Clic pour vérifiermerci Manola pour le cadre

     

     

     


    10 commentaires
  •   

     

     

     

     

    Gratin de groseilles

     

    Pour 2 petits gâteaux

    250 g de groseilles, 2 œufs, 2 c à soupe de sucre, 1/2 gousse de vanille

    4 c à soupe de lait, 2 c à soupe de crème fraîche, 1 c à café de fécule

    10 biscuits cuiller, 4 c à s de jus ou liqueur de groseilles, 1 c à s d'amandes effilées

    Rincez les groseilles, égouttez-les, égrappez-les

    Séparez les jaunes des blancs d'œufs, battez les blancs en neige

    Battez les jaunes et le sucre en mousse, le sucre doit être dissous

    Incisez la gousse de vanille, grattez les grains noirs

    Mélangez le lait, la crème, les grains noirs de vanille et la fécule

    Soulevez les groseilles et les blancs en neige dans la préparation

    Beurrez 2 petits plats à gratin, émiettez-y les biscuits

    Imbibez les biscuits avec le jus ou la liqueur

    Versez la préparation à la groseille dans les plats, étalez dessus les amandes

    Faites cuire 35 mn environ à 180°C, laissez refroidir et servez

    Des idées

    Coupez un chapeau à des pommes, creusez-les en les épépinant

    Mélangez la chair avec de la confiture de fraises, des amandes mondées

    Et des dés d'abricots secs, garnissez-en les pommes, enfournez 25 à 40 mn

    Dans des cuillères apéritives ou des fonds de mini-tartelettes prêts à l'emploi

    déposez un peu de confiture de fraises, une petite lamelles de foie gras et 1 peu de poivre

    Bon apéro !!!!

     

     

    Clic pour vérifiermerci Manola pour le cadre

     

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Je voudrai être une vague pour mourir à tes pieds

    T'offrir des éclats d'or sur le sable mouillé 

    Être le gardien de tes nuits mais aussi la brise du matin

    Jouer dans tes cheveux courir sur ta personne 

    Faire danser pour toi les fleurs de mon jardin

    Emporter le parfum de ton corps qui frissonne

    Illuminer ton cœur dans la froide pénombre

    Pour que tu viennes à moi me prendre par la main

    Quelques mots avec des fleurs de mon jardin

    Pour me faire pardonner de ne pouvoir passer sur vos blogs

     

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Petits sablés aux fraises

     

     

    Pour 4 à 6 personnes

    300g de farine, 1 c à café de levure, 130 g de beurre, 50 g de sucre en poudre

    200 g de crème fraîche épaisse, 200 g de fraises, sucre, crème fraîche

    Dans un saladier, versez la farine, la levure, ajoutez 100 g de beurre en très

    Petits cubes, travaillez du bout des doigts, ajoutez le sucre en poudre, mélangez,

    Puis faites un puits, versez-y la crème fraîche épaisse, incorporez-la à la pâte

    En travaillant avec une fourchette, préchauffez le four à 180°C

    Beurrez une plaque à pâtisserie avec 10 g de beurre, faites fondre les 20 g restants

    Etalez la pâte sur un plan de travail fariné, avec un emporte-pièce découpez 6 disques

    De 7 cm de diamètre, déposez-les sur la plaque beurrée, badigeonnez-les avec

    Le beurre fondu, reformez une boule de la pâte restante, étalez-la à nouveau

    Pour y découper 6 disques de 6 cm de diamètre, posez-les sur les plus grands

    Enfournez, laissez cuire 1 h jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés, retirez-les

    Laissez-les refroidir sur une grille, séparez les disques supérieurs des inférieurs

    Lavez, équeutez les fraises, gardez les plis belles pour la décoration

    Emincez les autres, garnissez-en les grands disques, saupoudrez de sucre, posez dessus

    Le deuxième disque décorez avec les fraises entières, servez avec la crème fraîche

       

    Clic pour vérifiermerci Manola pour le cadre

     

     


    12 commentaires
  •  

    Toi l'ami

    Un jour tu m'as tendu la main

    A cet instant où je n'allais pas bien

    De nos rires, nos confessions

    Est née une grande affection

    De notre tristesse, de notre complicité

    Est née une belle amitié.

    Tous les deux nous étions paumés

    C'est vrai la vie ne nous a pas aidée

    Un jour tu décidas de partir

    Partir très loin, tel était ton destin

    Tu m'as laissée seule, perdue

    Depuis ce temps qu'es tu devenu ?

    Dans cette île lointaine, où tu es parti

    Dans ce paradis, un jour je suis venue

    Des années plus tard, tu es revenu

    Mais nous ne nous sommes pas revus

    Nos chemins ne se sont plus croisés

    Et pourtant, cela aurait pu se réaliser.

    Dans mon cœur tu resteras à jamais

    Un ami comme toi, on ne l'oublie pas

    Malgré les milliers de kilomètres, je te vois

    Ce matin, comme si tu étais devant moi

    Rien ne peut effacer cette belle amitié

    Que nous avons vécu l'espace d'un été.

     Calacaline

     

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique