•  

    Mon blog est en pause pour quelques jours pas envie du tout de poster

     

     Ma Câline 12 ans vient de mourir elle laisse un grand vide dans mon cœur !! 

     

     Elle a été une fidèle compagne, très aimable

     

    Là avec Rocky un petit caniche que j'ai récupéré à la mort de sa maîtresse 

     

     Avec Mao petit chat trouvé sur le parking d'Intermarché

     

    Et avec Naya trouvée sur le bord d'une route toute bébé

     

     

    Mon mari va bien on lui a changé son insuline mais on n'arrive pas à lui stabilisé sa glycémie, on lui fait des examens je vais aller le voir demain ou samedi.

    A bientôt

     

     


    33 commentaires
  •  

     

     

      

    Gâteau au chocolat au lait

     

    Pour 6 personnes

    Préparation :: 20 mn + 10 mn (copeaux) - Cuisson : 45 mn

    400 minigrammes de chocolat au lait + 50 g pour les copeaux, 7 œufs, 180 g de beurre

    100 g de farine, 180 g de sucre en poudre, 3 g de levure chimique

    Préchauffez le four à (th.5/6), beurrez, farinez un moule à manqué

    Faites fondre 330 g de chocolat au bain-marie, mélangez-le avec le beurre

    Battez les jaunes d'œufs avec le sucre, mélangez le chocolat, la farine, la levure

    Incorporez-y les blancs d'œufs en neige et le reste du chocolat

    Versez dans le moule, enfournez pour cuire pendant 45 mn, démoulez, laissez refroidir 

    Copeaux : faites fondre le chocolat sur une plaque, laissez-le refroidir

    Réalisez les copeaux à l'aide d'un couteau économe, parsemez-en le gâteau avant de servir  

    Brownies aux noisettes

     

    Pour 4 à 6 personnes

    Préparation : 20 mn - Cuisson : 30 mn

    75 g de beurre, 150 g de chocolat noir, 150 g de sucre en poudre, 3 œufs, 4 cl de lait,

    40 g de farine, 40 g de fécule pour gâteaux, 100 g de noisettes entières et concassées

    Préchauffez le four à 180°C (th.6), beurrez un moule rectangulaire

    Faites fondre le chocolat au bain-marie en lissant le mélange

    Hors du feu, ajoutez le sucre, les œufs entiers, le lait, fouettez vivement

    Incorporez la farine, la fécule, les noisettes concassées sans cesser de remuer

    Versez dans un moule, laissez cuire à mi-hauteur 25 mn, laissez refroidir

    Vous pouvez remplacer les noisettes par des noix ou des pignons de pin

      

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     

    Quelques douceurs....

     

    Quelques douceurs....

     

     

     


    16 commentaires
  •  

     

    Bonjour à tous et toutes

    Absente pendant deux jours je reviens donc parmi vous lundi

    Je ne vous oublierai pas en buvant le punch (que j'ai préparé) je lèverai mon verre à votre santé !!!

    Gros bisous


    13 commentaires
  •  

     

    Les cartonniers

    Ces meubles d'appoint raffinés s'adaptent à tous les intérieurs: pour classer votre courrier, vos dossiers, vos archives mais aussi pour ranger les mille et un objets d'une maison moderne.

    L'histoire du rangement et de la conservation des documents remonte au Moyen Age, le coffre est le meuble à tout faire dans lequel on cadenasse les biens précieux et personnels. Dès la fin du XVIe siècle, l'armoire entre en scène pour mettre à l'abri le linge et la vaisselle, mais les papiers n'ont toujours pas leur meuble de rangement spécifique.

    Il faut attendre le XVIIe siècle pour que de petits meubles à tiroirs en bois, véritables compléments de bureaux, voient le jour. Parmi eux des armoires à archives, des gradins, sortes de casiers indépendants posés sur la table à écrire, des bibliothèques ou encore des serre-papiers

     Aux XVIIIe siècle, les cartonniers font leur apparition, en s'associant aux bureaux plats, qui ne proposent que peu d'espace pour classer les papiers, ils deviennent rapidement des accessoires indispensables. Cet engouement conquiert aussi les milieux professionnels qui ont besoin d'archiver une grande quantité de documents ou de dissimuler des papiers de valeurs. 

    Ils séduisent en particulier les notaires à la recherche de meubles fonctionnels, peu onéreux et raffinés pour conserver les originaux des actes notariés, ils prennent alors le noms de minutiers. Outre leurs nombreux casiers en carton gainés de cuir, les cartonniers adoptent des dimensions à la carte et surtout un rangement sûr grâce à leurs montants de blocage.

    Particulièrement élégants, ils suivent les styles en vogue, grâce à leurs formes simples et leur indéniable commodité, ils triomphent au XIXe siècle. Au XXe siècle, leur mode ne faillit pas, ils poursuivent leur route tout en conservant leurs évidentes vertus décoratives.

    Très utile....

    Exceptionnellement je ne pourrai pas passer sur vos blogs, je m'en excuse et je vous dis à jeudi. Merci pour vous commentaires...Bisous

    Photos du net


    10 commentaires
  •  

     

     

       

    Cabillaud aux petits légumes

     

    Délice des flots....

    Pour 4 personnes

    Préparation : 25 mn - cuisson : 20 mn

    4 filets de cabillaud de 125 g chacun, 1 botte de carottes nouvelles

    1 botte d'asperges vertes, 250 g de pommes de terre nouvelles

    25 g de beurre, 4 brins de cerfeuil, 2 c à soupe d'huile, fleur de sel

    Ôtez la base dure des asperges

    Faites-les cuire 10 mn à l'eau bouillante salée, égouttez-les

    Rincez les pommes de terre et les carottes

    Versez-les dans une sauteuse avec le beurre, recouvrez d'eau

    Faites-les cuire 15 mn jusqu'à évaporation du liquide

    Ajoutez les asperges, mélangez, réservez au chaud

    Préchauffez le four à 180°C (th.6)

    Faites chauffer l'huile dans une sauteuse, déposez-y les filets de cabillaud

    Saisissez-les 1 mn sur chaque face, égouttez-les soigneusement

    Posez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, enfournez 3 mn 

    Parsemez le poisson de feuilles de cerfeuil et de fleur de sel

    Servez sans attendre avec les légumes primeurs 

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique