•  

    Un beau métier...

     

    Le potier

    L'apparition de la poterie, étape essentielle dans l'l'histoire de la civilisation, remonte à l'époque néolithique, les premières poteries cuites à l'air libre sont mates, poreuses et de couleur sombre. On découvre très tôt le moyen de les rendre imperméables grâce à un enduit à base de silice. A l'époque gauloise, l'industrie de la poterie est très développée, les enduits transparents à base de plomb, dits vernis se généralisent dans la France carolingienne à partit du XIIe siècle 

    Les grès, dont la pâte est vitrifiée par une cuisson à haute température apparaissent en Beauvais au XIVe siècle, ils sont surtout utilisés dans le Nord pour la salaison et la conservation du lait, tandis que les régions méridionales préfèrent les poteries vernissées. La faïence arrivée au XVIe siècle en France par l'Italie est une poterie recouverte d'une glaçure opaque à base d'étain blanche ou teintée.

    La céramique populaire connaît une période brillante de 1760 à 1880 et atteint son âge d'or à partir de 1850. La cuisine, en passant de l'âtre au fourneau, réclame de nouveaux ustensiles et l'alimentation se diversifiant demande une vaisselle plus abondante. Autour des années 1880, la concurrence des faïences de Gien, Sarreguemines, et plus encore les récipients touche durement l'artisanat potier. 

    Le potier est doublement homme de la terre, il la façonne, il la cultive, sauf pour les grands centres, il est aussi longtemps un cultivateur qui retourne à son champ et à sa vigne si son activité d'artisan n'est plus suffisamment rentable. A Saint-Amand au XVIIIe siècle, les maîtres potiers-laboureurs propriétaires de leurs ateliers sont des gens aisés qui savent lire et écrire.

    En revanche, les maîtres potiers-métayers, qui doivent céder à leur propriétaire la moitié de leur production, sont souvent aussi pauvres que des ouvriers. Le tourneur est plus qualifié, le plus apprécié et le mieux payé des ouvriers. Le tournage est l'apanage des hommes. Les femmes et les filles de potiers sont cantonnées dans des besognes annexes et la rétribuées, telles que la pose des anses et les finitions.

    Le potier est propriétaire de son tour et travaille avec un manœuvre et une finisseuse qu'il paie sur son salaire, il est rémunéré à la pièce, au compte (ensemble de pots) ou à la journée. Dès la fin du XIXe siècle, les ateliers commencent à fermer et après 1918, les petites entreprises disparaissent ou se limitent à la fabrication de pièces communes pour la cuisine et l'horticulture.

     

     

     

     


    18 commentaires
  •  

     

    Bonjour

     

       

     

    Feuilletés au citron

     

    Pour 8 parts

    Préparation : 20 mn - Cuisson : 10 à 15 mn

    4 bandes de pâte feuilletée ( 300 g environ )

    200 g d'amandes hachées, 2 jaunes d'œufs, le jus de 2 citron

    le zeste d'un citron, 100 g de sucre en poudre, 2 c à soupe de gelée de citron

    Préchauffez le four à 230°C ( th.8 )

    Abaissez les bandes de pâtes feuilletée sur un plan de travail

    Déposez 2 bandes côte à côte sur la plaque du four humidifiée

    Mélangez le sucre, les amandes, 1 jaune d'œuf, le zeste et le jus de citron

    Répartissez ce mélange sur 2 bandes de pâte

    Badigeonnez ensuite le bord avec le second jaune d'œuf

    Couvrez avec les deux bandes de pâte restantes, soudez bien les bords

    Piquez les feuilletés à la fourchette en plusieurs endroits

    Faites-les cuire au four à mi-hauteur pendant 10 à 15 mn

    Lorsque les feuilletés sont cuits, badigeonnez-les avec la gelée de citron

    Attendez qu'ils soient complètement froids pour les couper en 8 parts

     

     

     

    Clic pour vérifiermerci Manola pour le cadre

     

    Bonne Journée

     


    12 commentaires
  •  

    Bonjour

     

       

     

    Jarret de porc aux courgettes

     

    Original !!!

    Pour 6 personnes

    Préparation : 30 mn - Cuisson : 2 heures

    1 jarret de porc de 1,5 kg, 4 courgettes, 25 cl de riesling + 1 c à soupe

    1 oignon, 1 bouquet garni, 1 clou de girofle, cerfeuil

    2 c à soupe d'huile d'olive, sel, poivre

    Pelez, émincez l'oignon, dans une grande casserole faites-le suer dans 25 cl de riesling

    Posez le jarret, recouvrez d'eau, ajoutez le clou de girofle, le bouquet garni

    Du poivre, éventuellement du sel, couvrez, faites cuire 2 heures de temps 

    Lavez les courgettes, ôtez les deux extrémités, coupez-les en rondelles

    Faites-les cuire 5 à 10 mn dans de l'eau bouillante salée, elles doivent être fermes

    Avec une écumoire déposez-les dans un grand plat creux, égouttez le jarret

    Ôtez la couenne, coupez-le en tranches, posez-le sur les courgettes

    Préparez la sauce avec l'huile d'olive, 1 c à soupe de riesling, sel, poivre

    Arrosez-en le plat, parsemez de cerfeuil ciselé

    Si le jarret est salé faites-le dessaler toute une nuit

    S'il est demi-sel, rincez-le à l'eau courante avant utilisation

     

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     

     Bonne  Journée


    16 commentaires
  •  

     

     Bonjour

     

     

     

    Millefeuille de pommes de terre et d'épinards

     

    Aimé des enfants

    Pour 4 personnes

    Préparation : 40 mn - Cuisson : 45 mn

    1 kg de pommes de terre, 500 g d'épinards, 1/2 l de lait, thym 

    1 clou de girofle, 1 gousse d'ail, 1 c à soupe d'huile, sel, poivre

    Lavez les pommes de terre, épluchez-les, coupez-les en fines rondelles

    Lavez, épluchez les épinards, faites-les blanchir 5 mn, essorez-les

    Dans un plat à four huilé, disposez des lamelles de pommes de terre comme des tuiles

    Puis une couche d'épinards, recommencez, terminez par des pommes de terre

    Faites bouillir le lait, girofle, thym, il pelé, sel, poivre, filtrez 

    Arrosez la préparation, faites cuire à four chaud à 230°C (th.7) 40 mn environ

     

      

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     

     Bonne   Journée


    21 commentaires
  •  

     

    Bonjour

     

     

    Flan de riz aux carottes

     

    Pour 4 personnes

    Préparation : 15 mn - Cuisson : 45 mn

    50 g de riz, 225 g de carottes, 2 œufs, 30 g de beurre pour le moule

    45 cl de lait, 50 g de gruyère râpé + 10 g à parsemer

    1 c à café de sucre roux, 1 bonne pincée de thym, sel, poivre

    Faites cuire le riz 20 mn dans de l'eau bouillante, pelez, râpez les carottes

    Mélangez le riz égoutté avec les carottes, les œufs battus, le lait

    Le gruyère, le sucre, le thym, sel et poivre

    Versez dans un moule à flan beurré, parsemez de gruyère

    Faites cuire au four chaud à 190°C (th.5) pendant 45 mn

    Le dessus doit être bien doré, attendez 5 mn avant de sevir

     

       

    Clic pour vérifiermerci Manola pour le cadre

     

    Bon week-End

     

     

     


    16 commentaires