•  

    Le maquignon

    Ce marchand de bestiaux était présent sur toutes les foires agricoles d'autrefois, pas de contrat écrit, une fois d'accord c'est la poignée de mains qui scelle l'achat.

     

    Sur les foires, le maquignon achète des chevaux et du bétail pour les revendre ultérieurement, avec sa grande blouse (noire pour le distinguer du paysan qui porte la blouse bleue), son chapeau de feutre et son bâton à courroie de cuir passée au poignet, il se promène sur le marché. Il examine de face de biais les bêtes exposées avec un coup d'oeil malin.

     

    Il a sur lui des ciseaux appelés forces ou forcettes qui lui servent à tracer sa marque dans le poil de l'animal, une fois l'achat fait et scellé par la poignée de mains. L'outil =, parfois ouvragé et gravé, se porte refermé, dans un étui au bout d'une chaînette en sautoir sur le ventre comme on porterait une montre à gousset

    Expert en ruses aussi, le maquignon dénigre les bêtes quand il veut les acheter et en vanteles qualités quand il veut les vendre, c'est de bonne guerre mais ça lui donne mauvaise presse, d'autant plus qu'on le soupçonne de tricher souvent. 

     

    Dans un dictionnaire en 1872, on décrit le maquignon comme un homme qui "tripote, drogue, maquille, défigure un cheval sur lequel il veut gagner quelques pistoles, il travaille les oreilles place une queue postiche, taille les sabots, soigne la crinière farde corrige et embellit" le résultat, c'est que le terme maquignon est passé dans le langage courant pour désigner un commerçant peu scrupuleux, voire malhonnête.

    L'industrialisation, et la disparition du cheval comme moyen de transport font disparaître le maquignon, ou presque, il existe encore des négociants que l'on peut croiser sur les rares foires aux bestiaux. La poignée de main et le petit verre sont toujours là, mais la blouse en pilou à carreaux a remplacé a blouse, la casquette le chapeau de feutre et la bétaillère automobile la carriole ou la marche à pied....

     


    11 commentaires
  •  

     

     

       

    Potimarrons farcis

     

    Pour 4 personnes

    2 potimarrons, 200 de champignons de Paris, 10 g de cèpes séchés, 2 gousses d'ail

    1 oignon, 120 g de riz à risotto, 30 cl de bouillon de légumes, 30 g de parmesan râpé

    10 cl de vin blanc sec, 1/2 bouquet de ciboulette, huile d'olive, sel, poivre

    Faites tremper les cèpes séchés dans 20 cl d'eau, préchauffez le four à 200°C

    Coupez les potimarrons en deux, épépinez-les, posez-les sur une plaque recouverte 

    De papier cuisson, arrosez-les d'un filet d'huile, salez, poivrez, enfournez 30 mn

    Prélevez un peu de chair de courge, écrasez-la grossièrement à la fourchette

    Nettoyez, émincez les champignons de Paris, faites-les dorer dans une poêle 

    Avec 1 cuillerée à soupe d'huile, salez, poivrez

    Pelez, émincez l'oignon et l'ail, faites-les revenir dans un filet d'huile

    Ajoutez-y le riz, mélangez, versez le vin blanc, puis le bouillon, salez, poivrez

    Laissez cuire 15 à 20 mn jusqu'à que le liquide soit complètement absorbé

    Ajoutez la chair des courges, les champignons de Paris, les cèpes émincés

    Incorporez-y le parmesan, mélangez, répartissez le tout dans les demi-courges

    Parsemez de ciboulette ciselée.

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     


    12 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    Cuisses en robe de Bayonne aux herbes

     

    Pour 4 personnes

    Préparation : 25 mn - Cuisson : 35 mn

    4 cuisses de poulet, 4 longues et fines tranches de jambon de Bayonne

    800 g de pommes de terre grenailles, 2 grosses carottes, 1 poireau, 1 branche de céleri

    8 feuilles de sauge, 4 brins de persil, 30 g de beurre, huile, sel, poivre

    Pratiquez une entaille dans chaque cuisse, glissez-y 2 feuilles de sauge

    Enveloppez chacune d'une tranche de jambon en la maintenant avec une pique

    Préchauffez le four à 200°C (th .6/7)

    Nettoyez le poireau, coupez-le en rondelles ainsi que les carottes pelées

    Effilez et émincez le céleri, lavez soigneusement les pommes de terre

    Posez les cuisses de poulet dans un grand plat huilé, entourez-les des légumes

    Salez, poivrez, arrosez d'huile et parsemez de parcelles de beurre

    Faites cuire au four 35 mn, arrosez souvent viande et légumes de la graisse de cuisson

    Servez, parsemé de persil haché avec une salade verte

    Vous pouvez remplacer les cuisses par des pilons de poulet en comptant 2 pilons

    Par personne et en partageant les tranches de jambon en deux

    Des idées 

    Si vous voulez des légumes qui aient un air de fêtes, Découpez en formes d'étoiles

    Des tranches de potimarron, de betterave, de pomme de terre, de patate douce

    Badigeonnez-les d'huile, faites-les cuire au four et servez-les en accompagnement

     

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     


    14 commentaires