• Avez vous connu....

     

    Le grès de Puisaye

     

    Ces poteries rustiques sont partout, dans la cuisine, sur la table et même sur le toit, ces poteries utilitaires, peu coûteuses et très décoratives n'ont pas fini de séduire 

    Régions de bocages et de forêts, la Puisaye est située ente le Bassin parisien au Nord et le Nivernais au Sud, aux portes de la Bourgogne, entre la Loire et le Loing. A cheval sur les actuels départements de l'Yonne, du Loiret et de la Nièvre, à mi-chemin entre Auxerre et Nevers, cette région bénéficie d'une terre riche en argile gréseuse d'une excellente qualité.

    Dès le XIVe siècle, les artisans ont commencé à exploiter cette richesse naturelle, ils ont rapidement découvert ses qualités majeures: l'argile est parfaitement étanche et résiste à une cuisson à haute température. Pendant plus de trois siècles, les générations de potiers on ainsi contribué au développement de l'économie locale en produisant de nombreuses pièces avant tout utilitaires.

    La Puisaye devient le plus centre français de poterie de grès, à partir du XVIIe siècle, la production s'intensifie pour atteindre son apogée au XIXe siècle. D'abord fabriqués pour répondre aux besoins de la population paysanne les grès prennent une dimension commerciale au XIXe siècle, plus de cinquante fours en activité font la renommée de la région.

    Le grès de Puisaye répondaient à tous les besoins domestiques, pour conserver et stocker, on utile des récipients comme des saloirs pour les viandes, des bonbonnes pour le vin, des bouteilles, des toules (bouteilles ventrues à goulot étroit) pour l'huile, des vinaigriers, des bocaux, des pots à confiture et à cornichons. Des objets nécessaire pour le lait comme des biberons, des terrines pour décanter la crème (laitières), des pots à lait (coquemards), des pots à crème (taupines), des égouttoirs à fromage ou des barattes à beurre.

    Pour le repas des assiettes, écuelles, gobelets, bols, tasses, plats, à l'unité ou en service, sans oublier les coquetiers, les pots à tisane, les cafetières, les pichets. Dans la cuisine, les marmites, les pots à cuire mais aussi les pots à graisse , à châtaigne et enfin les égouttoirs à couverts ou cuilleriers comptent parmi les pièces de la production. On trouve aussi des gourdes, des bouteilles, des cruches (dites berchets ou brechet) pour les liquides.

    Le grès de Puisaye a donné naissance à de petits objets domestiques: écritoires, encriers, pots à tabac, lampes à huile, chandeliers, arrosoirs. Des objets décoratifs comme des vases, jardinières, et des pièces d'architecture: épis de faîtage, chatières de toit.

    Mais les goûts et couleurs changent , au début du XXe siècle, la faïence et de nouveaux matériaux (aluminium émaillé puis les plastiques) sont privilégiés, la poterie traditionnelle disparaît petit à petit, les derniers grands fours fonctionneront jusqu'aux années 1950. Aujourd'hui, quelques artisans perpétuent la tradition en fabriquant des poteries de jardin. 

     

    Photos du net

    « Régional......Succulent...... »

  • Commentaires

    15
    Jeudi 8 Mars à 21:42

    Bonsoir calacaline,

    C'est un bel article. J'aime beaucoup le grès. J'avais cruche, pichet, cafetière, assiettes etc. souvenirs et tristesse car je n'ai plus rien.

    De belles photographies qui illustrent ton article et j'aime beaucoup le résumé.

    Je ne suis pas en avance ce soir. 

    Bisous et je poursuis mon chemin pour l'article d'aujourd'hui.

     

    14
    Mercredi 7 Mars à 21:12

    bonsoir ma belle ,déjà vu mais je n'en ai pas  , de la flotte , de la flotte et toujours de la flotte , y en a marre , bonne soirée , bisous

    13
    Mercredi 7 Mars à 20:31

    Bonsoir Jackie,

    Très bel article sur ces grès.

    Oui, j'ai  déjà vu et connu.

    Comment vas-tu ?

    Je t'embrasse, bonne soirée

    12
    Mercredi 7 Mars à 19:28

    c 'est beau et j 'aime mais j 'ai plus

    comment tu vas ? bisous ma doucette

    11
    Mercredi 7 Mars à 13:01

    et oui ma grand mère en avait j'ai encore une cruche,chez nous entre le soleil il pleut c'est les giboulées de mars,je te souhaite une belle journée,bises

    10
    Mercredi 7 Mars à 11:42

    Très beau article sur le grès, j'ai eu vu dans ma jeunesse des pots en grès et je crois que j'en ai eu aussi des pots que je mettais sur une étagère, depuis que j'ai divorcé, j'ai laissé beaucoup de choses derrière moi et parfois je regrette de ne pas les avoir pris.

    Bonne journée, bisous

    9
    Mercredi 7 Mars à 11:39

    coucou jackie 

    merci de tes visites 

    encore malade,mais je passe remercier les amies et amis 

    de la pluie et du soleil 

    temps de chien 

    bon aprés midi 

    gros bisous 

    8
    Mercredi 7 Mars à 10:27

    bonjour Jackie , ah oui j'en ai eu vu  mais qui ont fini en pot de fleur ou autre ! c'était joliment fait ...

    merci pour ton bel article et infos !! 

    gros bisous belle journée A+

    ici encore la pluie !! dur dur !!

     

    7
    Mercredi 7 Mars à 10:02

    Oui j'ai connu ,bonne journée bisous

    6
    Mercredi 7 Mars à 10:01

    Coucou Jackie

    Je n'ai pas connu mais , je connais et je trouve le grès superbe , ces objets sont fort jolis et bien pratique .

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    5
    Mercredi 7 Mars à 09:40

    Coucou Jackie

    Chez moi j'ai un vieux pot qui date de 1978

    j'aime bien le grès c'est une matière noble.

    merci pour mon mair

    bisous mon amie

    4
    Mercredi 7 Mars à 09:24

    Non je ne connais pas c'est une découverte grâce à ton article très intéressant , bisous !

    3
    Mercredi 7 Mars à 06:04

    Jamais entendus parler mais c'est très beau merci bonne journée

    2
    Mercredi 7 Mars à 05:37

    c'est chez nous  hi hi

    alors tu comprends comme je les aime

    et j'en ai des vieux .... et j'y emmène les amis !!! ♥

    merci pour ce bon moment sur ton blog 

    1
    Mercredi 7 Mars à 01:38

    bonjour caline 

     j en est eue un et il doit toujours etre a la campagne  faudra que je regarde ça quand on y retournera car la belle fille enfin l exe belle fille avait fait bien le vide labas hélas et tout ça pour quitter le fils apres  , elle n aimait rien meme pas ce qui lui venait de ses parents 

     tres beau mercredi a toi 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :