•  

     

    Les buffets bas sont composés d'un seul corps, ils sont classiquement équipés de deux portes surmontées de deux tiroirs. Au Moyen Âge, les buffets sont d'abord des rangements ouverts encastrés, puis fermés par des portes. Placés dans la chambre à coucher, ils sont utilisés comme garde-manger ou pour protéger les objets précieux.

    Aux XVIe siècle, apparaissent les buffets deux-corps, avec deux parties superposées, de hauteur et de largeur sensiblement égales, ces meubles d'apparat sont parfois dotés d'étagères: on les appelle alors "dressoirs" ou "crédences".

    Aux XVIIIe siècle, les premiers buffets aux dimensions plus modestes, voient le jour, conçus pour enfermer le linge mais aussi la vaisselle ou les vivres, on les retrouve à l'office ou dans la cuisine. Ils gagnent rapidement leurs lettres de noblesse et leur caractère décoratif leur permet de trouver aisément leur place dans tous les intérieurs bourgeois ou paysans. En bois massif, ils sont plus ou moins décorés selon la pièce où ils sont destinés.

    Tout au long du XVIIIe et XIXe siècles, les buffets bas suivent les styles à la mode insufflés par les ébénistes parisiens, mais ils associent également les traditions locales de chaque province. Omniprésents au XIXe siècle, ils poursuivent leur carrière au XXe siècle où ils perdent progressivement leur structure classique. Plébiscités par les créateurs Art nouveau et Art déco, ils s'intègrent généralement dans le mobilier de la salle à manger.

    Aujourd'hui, la fonction des buffets bas reste inchangée, meubles de salle à manger par excellence, ils séduisent toujours par la richesse décorative de leurs variantes régionales ou par les lignes élégantes de leurs modèle.


    11 commentaires
  •  

     

     

     Dans mon jardin il y a ....

     

     Des tomates

     Des piments des landes

     Des melons bons et juteux à souhait

    Des haricots grains qui vont bientôt fleurir

    Autour de ma maison de beaux dahlias

    Et dans ma maison j'ai trouvé.....

    Une jolie chouette au dessus de la cage de mes oiseaux pas du tout sauvage la dame, c'est en les soignant que je m'en suis aperçue, mon fils l'a attrapée et l'a relâchée. Elle vit sur le toit depuis plus d'un mois, curieuse dans la nuit elle est rentrée, une fenêtre étant ouverte, attirée par le chant des oiseaux sûrement....

     


    18 commentaires
  •  

     

    Une belle fleur

    Et une belle palombe

    Pour vous dire que je me mets en pause pour quelques jours

    Bisous

     


    16 commentaires
  •  

     

     

    Les services à orangeade

     

    Indispensables des chaudes journées d'été, ces services gais et colorés se déclinent en verre ou céramique. La fantaisie des formes et des décors les rendent particulièrement agréables. 

    Au jardin, sur la terrasse, un service à orangeade est indispensable pour servir des boissons fraîches avec chic. Conviviaux, ils sont destinés à servir non seulement de l'orangeade mais tous types de boissons allongés d'eau, comme la citronnade, les sirops de fruits ou d'orgeat, le thé glacé. 

    Ces ensembles composés d'un pichet et de gobelets assortis, ou même de seuls verres, naissent à la fin du XIXe siècle, alors que les arts de la table se démocratisent un peu. Ils vont toutefois rester assez marginaux jusqu'au lendemain de la Première Guerre Mondiale. S'ils deviennent de plus en plus courant dans les années 1920-1930, leur succès est encore à venir. 

    Les services à orangeade incluent la plupart du temps un grand pichet d'une contenance d'au moins un litre et demi à deux litres, il faut pouvoir servir un certain nombre d'invités. Autour de ce récipient, les gobelets; de grande taille et à la silhouette généralement élancée se présente en nombre variable, six ou huit, mais rarement douze, certains arborent une anse et s'apparentent à des chopes

    Des modèles en verre émaillé ou doré, aux formes arrondies, des premières années du XXe siècle aux pièces extravagantes des années 1950 à 1970 il y en a pour tous les goûts. Le verre est de rigueur, il se teinte de couleur uniformes ou dégradées, toutes ces pièces s'ornent de côtes droites ou torses et rehaussées de fleurettes émaillées ou dorées. Les plus luxueux sont en cristal et s'ornent de motifs gravés, de guirlandes de fleurs ou de rinceaux souvent rehaussés d'or.

    Nombre de services sont présentés sur un support, il s'agit le plus souvent d'un panier garni d'alvéoles qui maintiennent pichet et verres en place. La vannerie en osier ou en rotin est courante pour confectionner ces paniers, d'autres sont présentés sur un plateau assorti au service , il s'agit en général d'ensembles de petite taille incluant le pichet et six verres maximum...

    Utile avec ces chaleurs.....

    Produits en petites ou grandes séries, luxueux ou plus populaires, particulièrement prisés comme cadeaux de mariage, ils vont tenir la vedette pendant deux décennies avant de s'éclipser peu à peu dans les années 1970...

     Les photos sont prises sur le net


    14 commentaires
  •  

     

    Quelques fleurs de mon jardin

     

     

    Des dahlias

     

    Des rosiers

     

    Le laurier rose

    Mes hortensias

     

    Une potée de mon fils

    Les deux copines Câline et Naya


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique