• Très utile autrefois !!!

     

     Porteur d'eau

    L'eau, c'est la vie, il en faut pour les gens, il en faut pour les bêtes. Pendant des siècles, pour tous ceux qui n'ont ni puits individuels, ni domestique, ni volonté pour aller en chercher à la fontaine ou à la rivière, le porteur d'eau va remplir son office : apporter de l'eau potable à ceux qui peuvent s'offrir (un sou par seau de 6 litres en 1905 encore). Ils sont présents aussi bien dans les campagnes que dans les villes. 

    A Paris, à la fin du XVIIe siècle, on estime la quantité d'eau disponible par personne et par jour à cinq litres, le double un siècle plus tard. On compte alors 20.000 porteurs d'eau, surtout des Auvergnats. On recense trois types de porteurs, ceux dont les tonneaux sont traînés par un cheval, ceux qui tirent un tonneau monté sur deux roues et enfin les porteurs à sangles. 

     

    Ils prennent l'eau aux fontaines publiques et se querellent avec les servantes et les bourgeois qui veulent y accéder. Ils ont aussi le droit de la puiser dans la Seine, mais uniquement en amont de la place Maubert. Chaque porteur a un numéro d'ordre délivré par la police et paie à la ville un droit par hectolitre, il est sommé d'avoir ses tonneaux pleins la nuit et de seconder les pompiers en cas d'incendie. Robustes, expansifs, mais âpres au gain, ils sont infatigables et peuvent monter leurs deux seaux remplis à ras bord jusqu'au septième étage d'une maison, trente fois par jour.

    Cette eau puisée et transportée sans la moindre hygiène est dangereuse pour la santé. En 1782 on dénonce la pollution des puits provoquée par les infiltrations des latrines, des métiers salissants, des établissements chimiques.  Que faire sinon filtrer l'eau à travers du sable ou des éponges, la faire bouillir ou la désinfecter au vinaigre blanc. En 1768, des voitures d'eau clarifiée font leur apparition à Paris, conduites par des porteurs d'eau en uniforme bleu à boutons jaunes et bonnets aux armes du roi et de la ville. Ils distribuent dans les quartiers chics, aux seuls abonnés, la voie d'eau de 36 pintes vendue 2 sols.

     A la veille de la Révolution, on se plaint de la cherté de l'eau à Paris et l'on jalouse les Londoniens, alimentés par des pompes à eau. Bientôt les fameuses machines de Chaillot vont débiter 11.740 m3 d'eau puisée aux sources du Pré-Saint-Germain, de Belleville, d'Arcueil ou à la pompe du pont Notre-Dame. L'adduction dans les villes se généralisent dans la seconde moitié  du XIXe siècle  

    Les porteurs d'eau ont existé bien longtemps, puisque ce n'est que dans les années 1960 que l'eau courante est arrivée dans toutes les campagnes. Curieusement, le métier réapparaît sous une nouvelle forme, des jeunes chômeurs proposant aux personnes âgées de leur livrer leurs packs d'eau minérale à l'étage.

     

    « Barbecue ou plancha c'est la saison !!!C'est bon pour la santé, alors !!!! »

  • Commentaires

    16
    Vendredi 2 Juillet à 20:31

    Bonsoir calacaline,

    Un métier que l'on a oublié. Je vois que la pollution était déjà bien présente. Ce qui dommage c'est de ne pas savoir ce que valait l'argent par rapport à maintenant car en fait on ne se rend pas compte. J'ai cherché hier mais je n'ai rien trouvé. L'eau oui c'est la vie et on en a tous besoin, elle est précieuse et il ne faut pas croire qu'elle soit inépuisable. 

    Un métier très dur, vraiment maintenant on n'a plus à se plaindre sur la dureté du travail que l'on fait car il suffit de prendre tous les anciens métiers, les gens n'allaient pas à la salle de gym après leur boulot.

    C'est un très bel article, j'ai beaucoup aimé. J'ai tout appris. Je savais qu'il y avait des porteurs d'eau mais rien sur ce travail.

    Bonne soirée et bisous à vous deux.

    15
    Jeudi 1er Juillet à 21:26

    Coucou ma belle,

    Une bien jolie page sur un ancien métier.

    J'ai vu cela au Vietnam lorsque nous y étions en 1996.

    Ils avaient bien du retard par rapport à nous.

    C'est bien, ces jeunes qui emmène les packs d'eau aux personnes agées.

    Bisous et bonne soirée

    14
    Jeudi 1er Juillet à 21:05

    bonsoir ma belle , merci pour cette jolie page , ne pas la gaspiller  , si on a eut de la grisaille ce matin , l'après-midi fut ensoleillée , bonne soirée , bisous

    13
    Jeudi 1er Juillet à 18:42

    bonsoir Jackie , merci pour ce bel article et la mis en valeur de ce métier oublié  ! ...   gros bisous beau weekend  A+

    12
    Jeudi 1er Juillet à 16:42

    Intéressant article, oh oui l'eau si utile à ne pas gaspiller, bisous.

    11
    Jeudi 1er Juillet à 16:41

    Coucou Jackie ! Un beau billet et comme tu le dis très utile autrefois .
    Bises bon Jeudi .

    10
    jm:rober
    Jeudi 1er Juillet à 14:02

    Bonjour Jackie,

    Et oui autrefois un métier car l'eau était une ressource . Alors que aujourd'hui on la gaspille 

    joli article  qui devrait sensibiliser 

    Bonne fin de journée

    Amitiés

    9
    Jeudi 1er Juillet à 11:43

    Bonjour Jackie . Un fort intéressant et utile billet sur cet élément source de vie et de prospérité , l'or blanc plus communément appelé . Il est vital de ne pas la gaspiller . Merci mon amie de votre gentille visite . Bises et bonne semaine . 

    8
    Jeudi 1er Juillet à 11:23

    Bien l'article ,j'ai aussi tirer l'eau du puits avec un seau ,où aller chercher de l'eau à la fontaine....bon jeudi 

    Fichier

    7
    Jeudi 1er Juillet à 10:50
    christine-anne

    Je n'ai jamais connu les porteurs d'eau, chez nous on avait de l'eau courante peut être pas l'eau chaude mais s'était déjà bien de ne pas aller chercher l'eau dans un puit. Bisous

    6
    Jeudi 1er Juillet à 10:28

    Coucou Jackie

    J'espère que tu vas bien...

    Oui l'eau est précieuse on ne le dira jamais assez.

    Le modernisme à quand même du bon.

    Charrier l'eau dans les seaux c'est dur.

    Aujourd'hui, un chanteur méconnu Paul Severs

    de très belles chansons d'amour.

    Bisous à vous deux et bon jeudi

    5
    Jeudi 1er Juillet à 09:22

    Un article très intéressant !

    4
    Jeudi 1er Juillet à 08:57

    Bonjour Jackie 

    oh oui ! l'eau est précieuse ! je me souviens dans ma petite enfante ! mes parents avaient fait le voyage à Oran pour aller voir mes grands parents  et chaque matin dans la cour passait un homme qui criait agua me voy :  eau que je m'en vais . moi qui avait l'eau courante à la maison j'étais surprise chaque matin par ce crieur et porteur d'eau . j'ai été aussi marqué par St Exupéry dans Terre des Hommes ;" Eau ! tu as ni gout ni couleurs  tu es nécessaire à la vie tu es la vie  " Merci pour ces belles photos . Bon mois de juillet . avec toute mon amitié et des gros bisous .

     

    3
    Jeudi 1er Juillet à 08:02

    L'eau c'est la vie il ne faut pas la gaspiller, belles photos et surtout intéressantes informations sur ce travail de porteurs d'eau

    bises amicales

    2
    Jeudi 1er Juillet à 07:11
    1
    Jeudi 1er Juillet à 06:38

    Bonjour Jackie
    L'eau source de vie, de conflit et de profit...
    Déjà à l'époque on se plaignait de la pollution de l'eau, comme quoi rien a changé...
    Porter des packs d'eau aux personnes âgées à l'étage, voilà une bonne idée, parce qu'il faut bien avouer qu'en ville l'eau du robinet n'a pas toujours bon goût...
    Bon jeudi Bisous !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :