• Un beau métier...

     

    Aller au miel comme à la chasse

    Pendant des millénaires, le miel est très recherché parce qu'il est le seul "sucre" connu. Les Egyptiens utilisaient des ruches en terre, les Romains en osier, mais leurs connaissances sont vite oubliées. Au Moyen Âge, on va au mile comme on va à la chasse dans les forêts et les rochers en récoltant celui des abeilles sauvages, seuls les monastères pratiquent encore l'apiculture, ils recueillent des essaims sauvages dans des ruches de paille tressée recouverte de terre, ou les placent parfois dans des troncs d'arbres morts aménagés.

    L'emploi d'un apiculteur devient un privilège seigneurial au même titre que l'élevage des pigeons, pour la récol²te du miel les abeilles sont tuées avec des vapeurs de soufre, les rayons broyés dans de petits pressoirs à miel et les alvéoles contenant le couvain souvent pressées donc détruites.

    Un beau métier...

    A partir du XVIIe siècle, on commence à empiler des caisses en bois sans fond les unes sur les autres, les abeilles rentrent par le bas, installe le couvain au niveau inférieur et utilisent le haut comme grenier à miel. En enfumant les abeilles pour les éloigner, les apiculteurs récupèrent cette "hausse", la caisse supérieure avec tous ses rayons et s'emparent du miel sans détruire la colonie ni le couvain

    Un beau métier...

    Au XXe siècle, de nombreux apiculteurs s'équipent d'une ou deux ruches pour améliorer leur revenu et l'on voit apparaître la ruche à cadres mobiles parallèles pour les rayons de cire, plusieurs modèles sont développés vers 1860-1870 dont les cadres se retirent par le côté de la ruche, puis ensuite les cadres se retirent par le haut 

    Un beau métier...

    Le procédé de fabrication de la cire gaufrée permet d'équiper les cadres de rayons préfabriqués facilitant le travail des abeilles, elles sont déchargées du travail de constructions des alvéoles et peuvent se consacrer à la récolte du miel.

    Un beau métier...

    Avec les rayons mobiles la récolte est facilitée ainsi que le contrôle sanitaire des abeilles et comme les ruches sont moins lourdes on peut mes déplacer en fonction des floraisons..

    Photos du net

    « Sûrement bon.....Tout du baba sauf...... »

  • Commentaires

    13
    Vendredi 25 Septembre à 13:34

    Superbe blog et merci de votre passage sur le mien deux univers différent mais j'adore

    bises amicales

    12
    Mercredi 23 Septembre à 19:54

    bonsoir ma belle ,je n'aime pas le miel mais merci pour cet article, du côté météo , il a fait soleil ,même s'il a brillé un peu tard dans la matinée ,et quelques gouttes de pluie se snt invitées dans l'après-midi , mais les nuits  restent fraiches , bonne soirée , bisous

    11
    Mercredi 23 Septembre à 18:14

    Bonsoir calacaline,

    J'adore le miel.

    Un bel article. Je ne savais pas que le récolte du miel remontait si loin. C'est très intéressant. Nos p'tites amies les Abeilles font du bon travail.

    Bonne fin de journée et bisous à vous deux.

    10
    Mercredi 23 Septembre à 15:37

    Heureusement que cela a changé et que l'on prend soin des ruches et des abeilles maintenant. J'ai une 20aine de ruches près de chez moi et mon ami apiculteur "pour son plaisir" me donne souvent du miel, c'est un vrai régal.

    Merci pour ce bel article.

    Bonne fin de journée, bises à +++ Jackie.

    9
    Mercredi 23 Septembre à 11:48

    Un bel article ,bonne journée bisous

    Fichier

    8
    Mercredi 23 Septembre à 10:33

    Bonjour ma Jackie

     

    C'est un beau métier certes pour le plaisir de la bouche.

    Merci mon amie pour l'historique qui nous apprend toujours beaucoup.

    Merci aussi mon amie pour cet excellent reportage,

    Bonne journée et gros bisous 

    Méline

    7
    Mercredi 23 Septembre à 09:34

    Bonjour Jackie

    Merci pour cet article, le miel et moi c'est une grande histoire d'amour...wink2

    Bonne journée Bisous !!!

    6
    jm:rober
    Mercredi 23 Septembre à 09:04

    Bonjour Jackie,

    Voilà un bel article sur cette profession qui aujourd'hui est quelque peut meurtrie par les pesticides 

    merci du partage

    bonne fin de journée

    Amitiés 

    5
    Mercredi 23 Septembre à 08:50

    Très intéressant ton article, préservons ces travailleuses qui font du si bon miel, très beau métier !

    Bon mercredi, bisous !

    4
    Mercredi 23 Septembre à 08:00

    Coucou Jackie ! Un beau billet mielleux .Merci bises bon Mercredi .

    3
    Mercredi 23 Septembre à 07:43

    Coucou 

    J'étais loin d'imaginer comment était les ruches avant , elles étaient très belles , mais certainement moins pratique .

    Belle journée , bizzz Lucia

    2
    Mercredi 23 Septembre à 07:15

    Bonjour Jackie,

    merci pour ce joli billet très intéressant à lire. Je n'aurais jamais fait ce métier car très peur de ces petites bêtes. Mais je reconnais que c'est un beau métier et que le miel est très bon pour la santé. Bon mercredi ensoleillé. Gros bisous.

    1
    Mercredi 23 Septembre à 05:39

    je suis toujours intriguée de les voir faire !!! c'est vraiment un beau métier, près de la nature, j'aime en plus le miel 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :