• Un métier .....

     

     

    Boutonnier

    Le boutonnier est un artisan qui fabrique des boutons. Lorsque ceux-ci sont en nacre, il prend aussi le nom de boutonnier-nacrier ou de nacrier s'il travaille d'autres objets.

    Les premiers boutons, apparus sous Louis XIV, sont tout d'abord des bijoux rehaussés de pierres précieuses ou de diamants, ou bien encore des miniatures réalisées par des peintres tels que Jean-Baptiste Isabey ou François Dumont. Des boutons moins luxueux sont ensuite fabriqués à partir d'os, de corne, d'ivoire, de cuir ou de métal. Viennent ensuite la nacre au XIXe siècle et la porcelaine. Cette dernière donnera lieu aux premières fabrications industrielles, sous l'impulsion de Jean-Félix Bapterosses.

    La fabrication à partir de nacre se concentre autour de Méru dans l'Oise. Au XXe siècle, après une première phase d'industrialisation, celle-ci perd sont statut de Capitale du bouton de nacre, concurrencée par les fabrications en matières plastiques, et les importations asiatiques. Des 3 500 fabricants présents au début du siècle, il n'en reste que deux en 2007. 

    Un métier .....

    La fabrication de boutons de nacre nécessite une vingtaine d'étapes.

    Une fois approvisionné en coquillages triés par qualité et épaisseur, le coupeur découpe des pions du diamètre désiré dans les coquillages, à l'aide d'un tube chauffé à rouge. Les pions subissent ensuite une série de ponçages à l'acide, à l'eau et à la pierre ponce. Les pions sont ensuite séchés et écroutés (c'est-à-dire aplanis sur leur face inférieure).

    La phase suivante consiste à orner leur face supérieure, soit en creux, par mêchage manuel ou mécanique, soit par meulage, afin d'obtenir une forme bombée. Vient ensuite la phase de perçage des trous, puis de blanchiment. Une dernière série de ponçages et de polissages est ensuite effectuée. Peuvent s'ajouter à ces phases indispensables du sertissage ou de la gravure, à buts décoratifs. Les boutons, éventuellement teints, sont ensuite triés et emballés.

    Il n'existe pas de formation spécifique au métier de boutonnier. Le travail de la nacre peut s'apprendre dans le cadre de formations génériques à la marqueterie. Compte tenu de la concurrence des boutons fabriqués industriellement, les principaux clients se concentrent dans l'industrie du luxe.

     

    Un métier .....

     Documentation et photos du net 

    « Vraiment sympa et bon..Pas trop envie de ..... »

  • Commentaires

    13
    Jeudi 5 Juillet à 07:08

    c'est magnifiques les boutons je les aime beaucoup 

    12
    Mercredi 27 Juin à 21:43

    Bonsoir calacaline,

    Il est très intéressant ton article. J'ai vu de très beaux boutons mais je ne me suis jamais poser la question sur qui les fabriquait. Boutonnier, c'est un joli mot en plus. Je me souviens des boutons de nacre car je voyais les p'tites grand-mères qui en avaient de bien jolis sur leur veste et leur tricot. J'en ai souvent vu comme sur la troisième photographie à leur veste de tailleur. c'était l'élégance pour moi.

    Et bien j'ai appris bien des choses. Il est très bien ton article, j'ai beaucoup aimé.

    Bonne soirée et bisous à vous deux.

    11
    Mercredi 27 Juin à 21:38

    Je ne savais pas que le boutonnier avait exister, à présent les boutons sont produits en série. J'emploie des boutons dans mes cartes, cela garnie bien.

    Bonne soirée, bisous

    10
    Mercredi 27 Juin à 19:35

    Coucou Jackie

    C'est un très bel article, j'en ai à la maison

    de jolis boutons en nacre.

    On a profité du beau temps et de la piscine chez ma belle fille.

    passe une douce soirée

    bisous mon amie

    9
    Mercredi 27 Juin à 18:22
    Bonsoir de beaux boutons, un métier remplacé par des machines de nos jours! bisous
    8
    Mercredi 27 Juin à 18:01

    oui tu as raison mais c 'est ainsi et c 'est légal

    meme une association privé comme vittaliance

    d 'ailleurs il n a pas dormis

    il est assistant de vie et s occupe  " des fins de vies "

    merci pour le repos un bien fou

    bisous ma jackie

    7
    Mercredi 27 Juin à 17:59
    Bonsoir Jacky
    C'est sûrement un métier qui n'existe plus.
    Ils sont superbes ces boutons.
    Bonne soirée à toi.
    Gros bisous
    6
    Mercredi 27 Juin à 10:33

    Très joli ces boutons ,bon mercredi bisous

    5
    Mercredi 27 Juin à 09:59

    Un métier qui n'existe sans doute plus, de très jolis boutons c'était de l'art !

    Bisous !

    4
    Mercredi 27 Juin à 09:22

    bonjour Jackie , oui superbes ces boutons et ... Danièle va aimer +++

    merci gros bisous belle journée A+

    coucou à JF  ... prenez soin de vous 

    3
    Mercredi 27 Juin à 09:12

    Bonjour Jackie

    Très bel article, j'apprends des choses.

    Désolée je passe peu mais soucis de santé.

    Bisous

    Annie

     

    2
    Mercredi 27 Juin à 08:12

    Bonjour Jackie

    Joli ton sujet, moi j'ai une boite ou j'ai plein de boutons

    C'était la boite à Maman, et je peux te dire que dans cette boite il en a de très jolis.

    Je te souhaite une belle journée avec la chaleur qui est bien installée

    Gros bisous...♥

    1
    Mercredi 27 Juin à 00:41

    Bonjour Jackie,

    Oh je ne savais même pas que ce métier existait !! petite j'avais un gilet avec des boutons en nacre (ta première photo). Je ne sais pas si on en trouve encore aujourd'hui. Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    Afficher l’image source

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :