• Un petit coin de........

     

     Le parapluie

    Aujourd'hui je viens vous parler "pépin", "riflard", "pébroc", enfin bref du parapluie Il est parfois de rigueur, difficile de sortir sans : sinon c'est la saucée assurée

    En France, les premiers parapluies apparaissent au XVIe siècle, mais ils sont monumentaux, lourds et inconfortables. A la fin des années 1760, la maison Antoine, à Paris se lance dans la location de parapluies convoyés par des "gagne-deniers", ces derniers proposent leurs services à la sortie des théâtres et auberges, cette initiative popularise le parapluie. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, les fabricants et inventeurs rivalisent d'ingéniosité, plus d'une centaine de brevets sont déposés mais leurs créations demeurent peu pratiques et gardent une allure très austère.

    Parapluie de berger

    Dés le milieu du XIXe siècle, l'invention des baleines en tube métallique creux en forme de "U" va révolutionner la conception, les systèmes d'ouverture se perfectionnent et avec les montures souples, résistantes et bien plus légères les parapluies se libèrent de contraintes techniques et gagnent en esthétique

    Les "parapluies aiguilles" avec leur mât en fer entrent en scène et des modèles à petits prix voient le jour pour répondre à une demande croissante. A la fin du XIXe siècle, les parapluies pour femmes ne se démarquent guère de ceux des hommes, à l'exception des "en cas" ou "en tout cas", ces derniers modèles à la croisée des parapluies et des ombrelles arborent déjà des poignées de toutes matières.

    Poignée de parapluie

    Pourtant il est prêt à évoluer vers une fonction plus décorative, les couvertures demeurent classiques jusqu'à le Première Guerre Mondiale, bien que certains modèles se couvrent déjà de soie à rayures et s'habillent de passementerie, en revanche les poignées subissent directement l'influence des courants Art nouveau puis Art déco

    Les années 1920 donnent un nouveau coup de fouet à l'industrie du parapluies, les modèles longs et à poignée courbent côtoient les parapluies courts à gros pommeaux qui reçoivent le surnom de "Tom Pouce" jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Sur les modèles féminins les couleurs commencent à fleurir, dans les années 1950, l'intérêt des couturiers ne fera que confirmer la tendance et rien n'a changé depuis.

    « Ils sont arrivés...Vite fait et délicieux..... »

  • Commentaires

    17
    Lundi 5 Octobre à 17:27

    bonjour à tous les deux , ah oui bel article avec ces parapluie ! on en a besoin en ce moment vu tout ce qui tombe !!! gros bisous 

    belle semaine  et bon anniversaire à JF  et on lévera notre verre à votre santé !! hi hi   (c'est Marie Jo qui m'y a fait penser  moi je ne me rappelle de rien ... !  hi hi  ) 

    16
    Mercredi 30 Septembre à 20:54
    15
    Mercredi 30 Septembre à 19:49

    bonsoir ma belle,merci pour cet article , y en a besoin en ce moment ,j'espère que ton mercredi s'est bien passé , la journée était grise mais un petit rayon de soleil tout de même , bonne soirée , bisous

    14
    Mercredi 30 Septembre à 19:46

    Bonsoir calacaline,

    Bien dommage que je ne retienne plus car voilà que j'aie appris l'histoire du parapluie. Je ne me suis jamais posé de question sur le parapluie.

    Il y avait aussi ces parapluies pliants mini, je ne sais pas comment on dit, que les femmes mettaient dans leur sac à main. 

    Bon et bien voilà un p'tit coin d' parapluie que je vais aller écouter, du coup tu m'as donné l'envie d'écouter Georges Brasses.

    Bonne soirée et bisous à vous deux. 

    13
    Mercredi 30 Septembre à 18:54

    Coucou Jackie ! Aujourd'hui on a pas eu besoin de nos pépins et tant mieux .Sympa ce billet bises bon mercredi !

    12
    Mercredi 30 Septembre à 18:18

    Coucou Jackie,

    Un bel article sur les pépins.

    Je ne connaissais pas les termes : riflard et pébroc, encore appris quelque chose.

    Gros bisous Aimée

    11
    Mercredi 30 Septembre à 18:08

    Riflard ,je ne savais pas que l'on pouvait l'appeler ainsi .

    J'en ai un tout transparent , mais je ne l'utilise pour ainsi dire jamais , par peur de l'oublier et puis dans la région la pluie se fait rare 

    Merci pour toutes ces infos 

    Bonne soirée , bizzz

    Lucia

    10
    Mercredi 30 Septembre à 17:22

    Bonsoir Jackie

    Je n'ai pas l'habitude d'utiliser un parapluie, je les oublie toujours quelque part et en plus chez nous avec le mistral...

    Bonne fin de journée Bisous !!!

    9
    Mercredi 30 Septembre à 17:20

    Coucou Calacaline, tout à fait de circonstance avec le temps qu'il fait. Bonne soirée à toi. Bises

    8
    Mercredi 30 Septembre à 11:40

    J'aime bien le bleu ,le mien est couleur de la Guadeloupe ,bonne journée bisous

    Fichier

    7
    Mercredi 30 Septembre à 11:20

    Jolis les parapluies de nos jours! moi j'en ai 2 un petit fleuri et le grand décoré avec des golden retriever !

    Bon mercredi, bisous !

    6
    jm:rober
    Mercredi 30 Septembre à 10:06

    Bonjour Jackie,

    Voilà un bien joli article sur cet objet qui encore aujourd'hui est notre protecteur d'intempéries

    merci pour ses explications sur sont passé

    bonne fin de journée

    Amitiés

    5
    Mercredi 30 Septembre à 09:06

    Bonjour Jackie

    Il y a de bien jolis parapluies de nos jours.

    Ici j'évite de m'en servir avec le mistral impossible il se retourne et les baleines se cassent

    bonne journée bisous 

    4
    Mercredi 30 Septembre à 08:09

    bonjour jackie et oui en ce moment nous avons bien besoin de se parapluie faut pas partir sans lui  il nous protege quand meme bien , mais avec ma canne d un coté et mon parapluie de l autre je suis bien accompagnée 

     j espere que tu vas pour le mieux 

     amitiés

    3
    Mercredi 30 Septembre à 07:52

    Bonjour Jackie,

    billet très intéressant à lire, j'en ai appris grâce à ton billet. Je connaissais le "pépin, pébroc" mais pas le "riflard". Merci pour ce partage. Bon mercredi. Gros bisous.

    2
    Mercredi 30 Septembre à 07:46

    Bonjour le mien est décoré d'une ribambelle d'animaux de la forêt mais avec le grand vent je ne l'utilise pas souvent bonne journée, merci et gros bisous

     

    1
    Mercredi 30 Septembre à 06:25

    très intéressant je trouve les parapluie si beau dans la grisaille de l'automne

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :