• Un beau métier...

     

    Un beau métier...

     

    Le potier

    L'apparition de la poterie, étape essentielle dans l'l'histoire de la civilisation, remonte à l'époque néolithique, les premières poteries cuites à l'air libre sont mates, poreuses et de couleur sombre. On découvre très tôt le moyen de les rendre imperméables grâce à un enduit à base de silice. A l'époque gauloise, l'industrie de la poterie est très développée, les enduits transparents à base de plomb, dits vernis se généralisent dans la France carolingienne à partit du XIIe siècle 

    Les grès, dont la pâte est vitrifiée par une cuisson à haute température apparaissent en Beauvais au XIVe siècle, ils sont surtout utilisés dans le Nord pour la salaison et la conservation du lait, tandis que les régions méridionales préfèrent les poteries vernissées. La faïence arrivée au XVIe siècle en France par l'Italie est une poterie recouverte d'une glaçure opaque à base d'étain blanche ou teintée.

    La céramique populaire connaît une période brillante de 1760 à 1880 et atteint son âge d'or à partir de 1850. La cuisine, en passant de l'âtre au fourneau, réclame de nouveaux ustensiles et l'alimentation se diversifiant demande une vaisselle plus abondante. Autour des années 1880, la concurrence des faïences de Gien, Sarreguemines, et plus encore les récipients touche durement l'artisanat potier. 

    Le potier est doublement homme de la terre, il la façonne, il la cultive, sauf pour les grands centres, il est aussi longtemps un cultivateur qui retourne à son champ et à sa vigne si son activité d'artisan n'est plus suffisamment rentable. A Saint-Amand au XVIIIe siècle, les maîtres potiers-laboureurs propriétaires de leurs ateliers sont des gens aisés qui savent lire et écrire.

    En revanche, les maîtres potiers-métayers, qui doivent céder à leur propriétaire la moitié de leur production, sont souvent aussi pauvres que des ouvriers. Le tourneur est plus qualifié, le plus apprécié et le mieux payé des ouvriers. Le tournage est l'apanage des hommes. Les femmes et les filles de potiers sont cantonnées dans des besognes annexes et la rétribuées, telles que la pose des anses et les finitions.

    Le potier est propriétaire de son tour et travaille avec un manœuvre et une finisseuse qu'il paie sur son salaire, il est rémunéré à la pièce, au compte (ensemble de pots) ou à la journée. Dès la fin du XIXe siècle, les ateliers commencent à fermer et après 1918, les petites entreprises disparaissent ou se limitent à la fabrication de pièces communes pour la cuisine et l'horticulture.

     

     

     

     

    « Avec simplicité....Allez-vous aimer.... »

  • Commentaires

    18
    Samedi 24 Février à 19:41

    Bonsoir calacaline,

    C'est un très bel article et passionnant. Ca me remet quelques... j'ai perdu le mot et ne le retrouve pas c'est agaçant enfin quelques... que je savais et que j'aie là aussi oubliés. De belles illustrations. C'est un très beau métier et ça m'aurait beaucoup plu.

    Je poursuis mon chemin car j'ai du retard. A tout de suite.

    17
    Vendredi 23 Février à 06:07

    ici, aussi nous avons aussi des potiers en puisaye elles sont bien jolies .. j'aime je l'avoue beaucoup !! ce sont mes coups de coeur 

    16
    Jeudi 22 Février à 21:30

    Un bel article pour un métier passionnant, bisous bonne nuit.

    15
    Jeudi 22 Février à 20:23

    Bel article sur ce métier.

    En Alsace il y avait et il y a toujours des poteries.

    Avant, c'était fait main et décoré main.

    Maintenant, je ne sais pas...

    Bisous Jackie

    Aimée

    14
    Jeudi 22 Février à 20:20

    Bonsoir Jackie,

    Je suis en admiration devant les potiers. De la glaise ils en sortent de petits bijoux !! 

    Passe une très bonne soirée, grosses bises, Véronique

    13
    Jeudi 22 Février à 17:58

    Bonjour Jackie

    Un très beau métier, j'adore le voir faire

    Une belle soirée pour toi...Gros bisous Jasmine...♥

    12
    Jeudi 22 Février à 15:10

    Une passion ce beau métier ... certains jeunes 'y remettent avec succès et çà met du baume au cœur de voir l'artisanat renaître !

    Mes bises dans le froid du Nord mais sous un soleil radieux "on revit" !
    Nicole

    11
    Jeudi 22 Février à 13:24

    Oui c'est un beau métier en voie de disparition hélas car on peut le qualifié d'artiste le potier !

    Bisous !

    10
    Jeudi 22 Février à 13:05

    bonjour jakie.

    C'est un beau métier ,mais qui ce fait rare maintenant .

    Bonne journée .Bise.kettyn.

    9
    Jeudi 22 Février à 11:38

    Il y en a encore quelques artisans potiers qui font comme les anciens tout à la main, se doit être difficile d'obtenir de belles pièces, puis ensuite il faut les faire cuire et on doit craindre qu'il y a de la casse. Un vrai travail de patience.

    Ici, il y a du soleil et cette après midi, je vais sortir un peu.

    Bisous

    8
    Jeudi 22 Février à 11:17

    bonjour Jackie , oui un beau métier et de les voir faire on aime aller les voir ! merci pour ce bel article et infos !

    gros bisous bel am A +

    avec le soleil  mais très froid !! tout givré ce matin 

    7
    Jeudi 22 Février à 10:58

    C'est un très beau métier, je t'en parle en connaissance de cause. En effet, j'ai été céramiste à Vallauris pendant une dizaine d'années, c'était..................il y a bien longtemps déjà. Ce qui me plaît le plus, c'est le métier de tourneur (que je n'ai jamais fait). Quel savoir faire !!!!!!!

    Bonne journée Jackie, bises à demain.

    6
    Jeudi 22 Février à 10:46

    Bonjour Jackie

    C'est vrai , c'est un métier magnifique .

    J'adore les poteries , il y en a de très belles .

    Je te souhaite une excellente journée.

    Gros bisous

    5
    Jeudi 22 Février à 10:17

    Très bel article! c'est un plaisir que de venir te lire. Gros bisous

    4
    Jeudi 22 Février à 09:29

    Un bel article ,bon jeudi bisous

    3
    Jeudi 22 Février à 09:27

    Bonjour Jackie

    J'aime beaucoup ton article, j'adore les poteries mais chez nous très peu.

    Le froid est bien installé

    Merci de tes commentaires

    Gros bisous et bonne fin de semaine

    Annie

    Froid glacial

    2
    Jeudi 22 Février à 07:59

    coucou bien froid ce matin mais divin pour la saison  il faut en profiter un maximum vraiment car en hiver on ne peut pas esperer mieux que ça  par contre il va falloir prendre quelques précautions quand meme pour tout ce qui peut gelé  comme chez nous les tuyauteries dans la maison de campagne ou nous allons peut etre aller demain ou samedi , aussi bon je ne crois pas que nous aurons en dessous de six degrés quand meme 

     tres bon jeudi et bravo pour ce bel exposé sur les potiers 

     bisous

    1
    Jeudi 22 Février à 06:34

    Bonjour superbe billet pas loin de chez moi il y a une petite ville où la poterie est présente depuis très longtemps ce sont les poterie de La Roche en Ardenne grises avec dessins bleus bonne journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :