•  

     

    Le faucheur s'en servait, il y a de cela bien longtemps  !!!

    Autrefois à la saison des blés c'était le travail du faucheur , maintenant c'est la moissonneuse batteuse. Mais connaissez-vous  ces outils ?? 

    Faucille ou volant

    Avec une faucille, le faucheur doit s'avancer face aux tiges à abattre. Il se penche, engage le croissant de la faucille dans la moisson, puis saisi les tiges de la main gauche en s'assurant que les doigts sont bien au-dessus de la lame et il tire rapidement vers lui le manche de l'instrument. Les tiges coupées sont ensuite disposées en javelles sur le sol. La faucille reste longtemps l'outil du jardinage par excellence, mais aussi des moissonneur, elle peut être utilisée par les femmes, beaucoup plus légère que la faux

     De la même façon qu'un bon ouvrier sait choisir de bons outils, le faucheur était aussi soucieux de la qualité des siens et surtout de sa faux.  La faux sert à couper l'herbe, elle commence à remplace la faucille pour les moissons à partir du XVIe siècle et finit par s'imposer au XIXe. Avec la faux le faucheur reste droit, il maintient la lame au sol pour éviter la fatigue, Puis il effectue un mouvement latéral des deux bras qui tranche les tiges, un apprentissage du geste est nécessaire. 

    Faux à blé

    La faux à moissonner  née vers -220 avant JC est surmontée d'un râteau qui maintient les tiges droites, la coupe peut se faire en dedans (en piquant) ou en dehors (en dépiquant) selon que le faucheur coupe sur sa gauche ou sur sa droite. La coupe en piquant et plus nette, mais nécessite un deuxième ouvrier ( souvent une femme ou un enfant)  pour ramasser les récoltes coupées et les disposées en javelles sur le sol. Les coupes en dedans font chuter les céréales en lignes comme les andains. En une journée avec une faucille on moissonne 15 ares et jusqu'à 30 avec une grande, mais 50 ares de blé ou 65 d'avoine avec une faux. 

    La sape

    Appelée aussi piquet flamand compte tenu de son utilisation dans le nord, elle permet de moissonner les céréales versées, couchées par un orage par exemple là où la faux classique ne serait pas efficace 

    Le coffin en corne bovine

    Etui en corne bovine, en étain, en cuivre ou en zinc, que le faucheur perte à la ceinture et dans laquelle se range la pierre à faux .  Comme cette pierre doit rester humide pour bien affûter, le coffin contient un fond d'eau. Son bout pointu permet aussi de le ficher en terre

    Pierre à faux

    Elle sert à aiguiser régulièrement la lame dans la journée. C'est une pierre poreuse, parallélépipédique et aplatie, en général avec un creux pour retenir l'eau et rester humide. Elle vient souvent des carrières de Lorraine ou des Pyrénées.

    Enclumette de faucheur

    Cette enclume portative sert de support à la lame lors du battage. La tige est pointue, pour s'enfoncer dans la terre ou dans un billot de bois et élargie au sommet. Le faucheur frappe sur la tête de l'enclumette pour l'enfoncer dans le sol mais aussi pour battre la lame. Aux 2/5e de la hauteur un croisillon repose sur le sol quand l'enclumette est en place et l'empêche de s'enfoncer davantage sous les coups 

    Au début du XXe siècle, la faucille n'est plus utilisée que ponctuellement, dans des fermes qui n'ont que quelques mètres carrés de céréales, pour l'alimentation de la basse-cour par exemple A partir du Second Empire (1860) apparaissent les premières faucheuses ou moissonneuses mécaniques, elles abattent dans les années 1880 la quantité de travail de cinq faucheurs manuels. Le faucheur disparaît donc vraiment du paysage rural que dans les années 1970......

    Photos du net

     


    3 commentaires
  •   

    Tartiflette délicieuse au potiron

    Pour 6 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 1 heure

    1,8 kg de potiron, 2 oignons, 2 gousses d'ail, 1,5 kg de fromage à tartiflette, 15 cl de vin blanc de Savoie, 25 cl de crème fleurette, 250 g de lardons fumés, 3 pincées de noix de muscade, 1 noisette de beurre, huile d'olive, sel, poivre

    Découpez le potiron en quartiers, retirez les graines et plongez  les morceaux dans une casserole d'eau bouillante pendant 4 mn le temps que la peau ramollisse, pelez-le er découpez-le en petits morceaux

    Dans une mijoteuse, versez l'huile d'olive, les morceaux de potiron, l'ail pelé et haché, salez, poivrez, couvrez et laissez cuire 20 mn en remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Beurrez des cassolettes et placez-y des dés de potiron, préchauffez le four à 210°C.

    Pelez, émincez les oignons en rondelles, dans une poêle mettez les lardons, le vin blanc et les oignons, poivrez, ajoutez la noix de muscade. Faites revenir le tout en remuant le temps que les lardons soient cuits et les oignons translucides, incorporez la crème fraîche, faites revenir un peu en remuant et versez sur les potirons.

    Coupez le fromage en lamelles et posez-les par dessus dans les cassolettes, enfournez pour 30 mn de cuisson et dégustez avec une salade d'endives et de pommes vertes en julienne.  Je trouve que la quantité de fromage est un peu exagérée

    Tartiflette légère

    Pour 6 personnes - Préparation : 25 mn - Cuisson : 1 h 05

    800 g de pommes de terre à chair ferme, 4 blancs de poireaux, 3 carottes, 1 oignon rouge et 1 jaune, 2 gousses d'ail, 1 reblochon fermier (250 g ), 10 cl de crème fleurette entière, 20 cl de vin blanc sec, brins de thym frais, huile d'olive, sel, poivre

    Pelez les pommes de terre, faites-les cuire entières 20 mn dans de l'eau bouillante salée, égouttez-les, taillez-les en rondelles épaisses, lavez, émincez les blancs de poireau, les oignons et les gousses d'ail pelés. Pelez et coupez les carottes en bâtonnets ou en fines tranches

    Chauffez l'huile dans une sauteuse allant au four, faites revenir les lamelles d'oignons et d'ail 5 mn en remuant, ajoutez les poireaux et carottes, poursuivez la cuisson 10 mn puis versez le vin blanc, salez, poivrez, laissez frémir 10 minutes

    Ecroûtez grossièrement le reblochon, coupez-le e, lamelles épaisses, répartissez les lamelles en les enfonçant légèrement, saupoudrez de thym et enfournez pour 20 mn de cuisson, servez avec une bonne salade


    12 commentaires
  •  

     Cervelles d'agneau au citron

     

    Pour 4 personnes

    4 blancs de poireaux, 4 cervelles d'agneau, 60 g de beurre, 1 c à café de câpres égouttés, 1 citron non traité, 1 c à soupe de persil haché, 2 c à soupe de vinaigre, sel, poivre

    Epluchez les poireaux, lavez-les, coupez-les les feuilles en lanières, plongez-les dans de l'eau bouillante salée pendant 3 à 4 mn, égouttez-les, réservez-les. Sous l'eau courante froide, nettoyez les cervelles en éliminant les vaisseaux et les petites peaux Faites cuire les cervelles dans 1 litre d'eau bouillante vinaigrée et légèrement salée pendant 10 mn, retirez-les avec une écumoire et laissez-les égoutter sur du papier absorbant.

    Faites chauffer 15 g de beurre dans une sauteuse , faites-y colorer rapidement les cervelles, assaisonnez de sel et poivre,  juste avant de servir vous ajouterez dans la sauteuse les câpres pour les faire chauffer quelques secondes

    Pendant que les cervelles colorent versez dans une casserole le jus d'un demi citron avec 45 g de beurre un peu de sel et poivre, faites chauffer pendant quelques minutes, dressez les poireaux sur un plat de service, disposez dessus les cervelles et les câpres, arrosez l'ensemble de beurre au citron, parsemez de persil et décorez de tranches de citron , servez aussitôt

    Rognons de veau à l'estragon

    Pour 4 personnes

    2 rognons de veau 800 g, 150 g de blé dur précuit, 40 g de beurre, 150 de crème fraîche épaisse, 1 c à soupe de persil ciselé, 1 c à soupe d'estragon ciselé, quelques feuilles d'estragon, sel, poivre

    Coupez les rognons en tranches d'un centimètre d'épaisseur, dégraissez-les parfaitement. Faites cuire le blé dur à l'eau bouillante salée.

    Faites chauffer 20 g de beurre dans une grande poêle et faites cuire les tranches de rognon à feu un peu vif  pour les dorer comptez 2 minutes sur chaque face ils doivent rester rosés, retirez-les et tenez-les au chaud. Dégraissez la poêle, versez la crème et portez à ébullition, laissez réduire 5 mn à feu doux

    Pendant ce temps égouttez le blé, ajoutez-y 20 g de beurre, assaisonnez de sel et poivre, mélangez. Reminez la sauce après 5 mn de réduction, assaisonnez-la de sel et poivre et incorporez-y le persil et l'estragon. Dressez les tranches de rognons sur les assiettes, accompagnez-les de la sauce et du blé, décorez avec quelques feuilles d'estragon.


    18 commentaires
  •  

    Filet de carrelet en croûte de pistache

    Pour 4 personnes - Préparation : 15 mn - Cuisson : 30 mn

    4 filets de carrelet, 1 brocoli, 1/2 chou romanesco, 150 g de pistaches non salées, 2 c à soupe de jus de citron, 6 à 10 c à soupe d'huile d'olive, sel, poivre

    Préchauffez le four à 190°C, lavez le brocoli et le chou, coupez les têtes, déposez-les sur la plaque du four recouverte d'une feuille de papier sulfurisé, arrosez de 1 à 2 c à soupe d'huile, salez, poivrez. Enfournez ces légumes pour 30 mn de cuisson en les retournant régulièrement.

    Concassez finement les pistaches et déposez-les dans une assiette creuse. Séchez les filets de carrelet dans du papier absorbant, nappez-les d'huile d'olive( 1à 2 suivant votre goût), parsemez-les de pistaches concassées, puis enroulez-les sur eux-mêmes, couvrez ensuite de pistaches et déposez-les dans un plat , arrosez d'huile, salez, poivrez

    A la mi-cuisson des légumes, enfournez le plat de poisson sur la partie supérieure du four (au-dessus des légumes) et faites cuire les 15 mn restantes, au moment de servit arrosez d'un généreux filet de jus de citron

    Macaron à la mousse de chocolat

    Pour 4 à 6 personnes 

    110 g d'amandes en poudre, 25 g de poudre de cacao, 200 g de sucre glace, 4 blancs d'oeufs, 50 g de sucre en poudre, de la mousse au chocolat maison ou du commerce

    Préchauffez le four à 150°C, mélangez la poudre d'amande, le cacao et le sucre glace, versez le mélange sur du papier sulfurisé et séchez-le au four pendant 5 mn puis passez-le au tamis très fin

    Battez les blancs d'oeufs en neige, ajoutez le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange devienne brillant, ajoutez délicatement le mélange poudre d'amande, cacao,, sucre glace, mettez le mélange dans une poche à douille et déposez des petits cercles sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, laissez reposer à l'air libre

    Faites cuire au four à 150°C pendant 12 mn puis laissez refroidir; à l'aide d'une cuillère ajoutez la mousse au chocolat sur la moitié des coques et refermez avec les coques restantes

     

     


    16 commentaires
  •  

     Quiche au brocoli à l'italienne

    Pour 4 personnes - Préparation : 15 mn - Cuisson : 35 mn

    1 pâte brisée maison ou du commerce, 1 tête de brocoli, 100 g de gorgonzola, 30 g de pignons, 3 oeufs, 30 cl de lait, 10 cl de crème liquide, sel, poivre

    Détachez les fleurettes du brocoli, faites-le cuire 5 mn à la vapeur ou à l'eau bouillante, passez-les sous l'eau froide pour stopper la cuisson, égouttez-les. Fouettez les oeufs avec le lait et la crème, salez, poivrez

    Déroulez la pâte dans un moule ou un cercle à pâtisserie posé sur la plaque du four couverte de papier cuisson, piquez le fond de tarte. Répartissez les fleurettes de brocoli et le gorgonzola coupé en morceaux sur la pâte.

    Versez la préparation à quiche dessus, parsemez de pignons et enfournez pour 30 minutes de cuisson, servez tiède avec une bonne salade, vite fait pour un soir

    Cordon-bleu des alpages

    Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 15 mn

    4 filets de poulet, 4 tranches de jambon blanc, 200 g d'abondance, 50 g de pousses d'épinards, 120 g de chapelure, 2 oeufs, 50 g de farine, huile, sel, poivre

     Coupez les filets de poulet en deux dans l'épaisseur sans détacher les bords, aplatissez-les au rouleau à pâtisserie, salez, poivrez. Disposez 1 tranche de jambon, 50 g de fromage et quelques pousses d'épinards sur une moitié d'escalope.

    Refermez en maintenant les bords avec des piques en bois. Battez les oeufs dans une assiette creuse, mettez la farine dans une deuxième et la chapelure dans une troisième, retirez les piques en bois des escalopes

    Trempez les escalopes dans la farine puis dans les oeufs et dans la chapelure, répétez l'opération pour que chaque escalope soit bien enrobée de panure. Faites cuire dans une poêle huilée environ 15 mn en retournant régulièrement et servez également avec une bonne salade ou des légumes au choix


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires