• Un petit....

     

     

    Le village de mon enfance

     

    Un petit....

    Pas de boucherie, pas de charcuterie

    Juste une toute petite alimentation

    Où l'on trouvait un peu de tout

    A quelques pas de là, une boulangerie.

    le petit village

    Sur la place trônait l'église

    On entendait les cloches sonnaient

    Donnant l'heure aux agriculteurs

    Quand ils se trouvaient dans les champs.

    le petit village

    Tous les dimanches, il y avait messe

    Nous les jeunes, on y chantait

    Accompagnés à l'harmonium

    Pour une toute petite dame modeste.

    Un petit....

    Il y avait également un cercle

    Les hommes venaient y taper la belote

    D'autres fairent une partie de billard

    En dégustant une fillette de vin blanc.

    le petit village

    Je revois le forgeron, petit bonhomme

    Activant son énorme soufflet

    Et ce monsieur, appuyé contre le mur

    Lui, il passait ses journées à discuter.

    le petit village

    Et la petite école communale

    Avec son poêle au centre de la classe

    Et cet instituteur sévère

    Qui nous disait toujours "travaille".

    Un petit....

    Meunier tu dors....Meunier tu....

    Deux moulins à eau existaient

    Où le paysan portait son blé

    En échange de bons pour le pain.

    le petit village

    Une fois l'an, l'alambic s'installait

    L'agriculteur amenait son vin

    Pour obtenir ce breuvage divin

    Ce "petit canard" qui l'aidait à digérer.

    Un petit....

    Sans parler du lavoir

    Lieu privilégier aux bavardages

    Hélas, la venue de la mère Denis

    A coupé court à tous les commérages.

    le petit village

    Voilà les années ont passé

    La petite alimentation a fermé ses volets

    Le soufflet du forgeron s'est arrêté

    Seules la boulangerie et l'école sont restées.

    Un petit....

    Le prètre ne vient presque plus

    Même pas pour accompagner les défunts

    Les grenouilles de bénitier se font rares

    Les cloches mécanisées, plus de sacristain.

    le petit village

    Les jeunes ont quitté la commune

    Les roues des moulins se sont tues

    L'alambic dort au fond d'une grange

    Et le cercle, lui aussi a été déserté.

    le petit village

    Ce joli petit village

    Niché dans un écrin de verdure

    C'est le village de mon enfance.

    Jackie

     Si vous me chercher sur la photo d'école

     La croix c'est moi !

     

    Aujourd'hui

     

    « Agréables saveurs....Dessert surprise..... »

  • Commentaires

    12
    Lundi 3 Juillet à 06:36

    Quelle jolie page de vie

    j'ai beaucoup aimé ce que tu ne racontes là

    cela fait chaud au coeur 

    Merci ma belle ♥

    11
    Jeudi 29 Juin à 07:49

    Tu as bien résumé les villages de notre enfance, moi j'avais le même aussi, nostalgie nostalgie..........

    Bonne journée Jackie, Bisous !!!

    10
    Mercredi 28 Juin à 21:14

    bonsoir ma belle ,tout comme mon village natal ,à part l'église , plus rien n'existe , le boulanger passe une ou 2 fois par semaine là ,ou j'habite , j'ai encore la chance d'avoir à peu près tout , bientôt le médecin fermera son cabinet ,ce sera vraiment triste ,sinon les grosses courses se font à la ville voisine  encore de la pluie cette nuit , du soleil dans la journée et encore de la pluie , de quoi remplir la citerne de 100l ,bonne soirée , bisous

    9
    ttinon
    Mercredi 28 Juin à 20:49

    Bonsoir, mon amie, Jackie,

    bel article ! sur ton village de ton village. Mes parents avaient une maison dans les Alpes de Hautes Provence, c'était pas loin d'un hameau, et pour les courses, il fallait faire sept kilomètres, une route un peu sinueuse avec un grand virage. Là, où est notre campagne dans la région varoise côté campagne et pas loin des Hautes Alpes, c'est mieux, il y a à trois minutes a pied une petite zone d'activité avec un carrefour contact, puis nous sommes à vingt cinq minutes en voiture d'une ville où nous y trouvons de tout et un super U pour faire ses grandes courses. Quand nous y montons pour les vacances, mon tendre y va et c'est pratique, puis à quinze kilomètre, il y a même un supermarché qui livre aussi où nous sommes il suffit au cas où de faire ses courses en ligne sur le site, c'est pratique aussi.

    Je passe te remercier. Te souhaiter une bonne soirée, une douce nuit. Passe un bon jeudi, puis une bonne fin de semaine, un bon week-end, une bonne fin du mois de juin.

    Mes amitiés, gros bisous.

    8
    Mercredi 28 Juin à 18:39

    Bonjour calacaline,

    Et oui tout change mais pas en bien. Les villages disparaissent pour ceux qui ne savent pas les gérer ou les garder. La vie n'est plus la même et j'en ai un grand regret. La vie d'aujourd'hui ne me plait pas, pour cela que je reste terrée dans ma tanière.

    Dans le village notre boucher ferme samedi et le restaurant  qui fait bar tabac, timbres et pain va fermer aussi. Non, seulement le village n'est pas beau mais il n'aura plus de commerçant.

    Bonne fin d'après-midi et gros bisous. Je te fais un courriel plus tard.

    7
    Mercredi 28 Juin à 14:32

    Quel joli petit village, s'est vrai tout change, j'ai aussi gardé des photos de classe, les lieux où j'habitais tout est détruit, le premier endroit la maison a été rasée et on a construit un carrefour à la place, ensuite j'ai habitais un immeuble qui a été rasé aussi pour construire une route mais je garde de beaux souvenirs, j'aimais beaucoup mon enfance. Tu as bien raconté tes souvenirs. Belle après midi, bisous

    6
    Mercredi 28 Juin à 10:54

    Un bel article ,c'est hélas bien vrai ce que tu dis ,oui je t'ai vu sur la photo,passe un bon mercredi bisous

    5
    Mercredi 28 Juin à 09:41

    Bonjour Jackie,

    Un village qui se meurt c'est toujours triste ... Souvenirs, nostalgie quand tu nous tiens. Tu habites toujours dans ce petit village ? Passe une très bonne journée, grosses bises, Véronique

    4
    Mercredi 28 Juin à 09:38

    Bonjour que de beaux souvenirs de ton enfance, le village de notre enfance nous inspire, dans mon village il n'y avait pas de boulangerie, le boulanger passait une fois par semaine avec sa camionnette, il y avait un boucher qui lui existe encore aujourd'hui, un petit magasin où l'on vendait aussi de tout mais qui a disparut , deux école une pour les garçons et une pour les filles, je ne suis plus retournée depuis plus de 20 ans dans mon village il a bien changé.

    Les maisons sont sortie de terre on y a fait un grand parc nature et d'attraction qui amène un grand nombre de visiteurs et la rue où j'habitais ce sont tous des étrangers qui y habitent, reste encore quelques garçons et filles de ma génération qui y sont resté les autres sont partis vers la ville. Bisous et bonne journée

    3
    Mercredi 28 Juin à 08:07

    Très joli ton texte et un joli village; merci pour ces souvenirs et sympa la photo d'école.
    Bisous et bonne journée

    2
    Mercredi 28 Juin à 07:16

    bonjour Jacky , je suis sous le charme de ton bel écrit 

    et ton village il ressemble au mien , moi l'église était moins belle !

    mais j'y étais enfant de cœur  ...

    et l'instituteur  hi hi  idem  ... 

    tu habitais un charmant village ... 

    merci  c'est touchant ...

    gros bisous   belle journée

    A+

    j'ai cherché sur le net et j'ai vu Brannens ?    

    1
    Mercredi 28 Juin à 06:32

    Bonjour Jackie

    J'aime ton billet du jour !

    Nostalgique aujourd'hui la belle ?

    Les villages que nous connaissons enfant changent , cela fait bizarre parfois lorsque nous y retournons .

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :