• Utile avec le froid......

     

     

    Les chaufferettes

    Le plus simple des chauffages individuels apparaît au Moyen Âge : un récipient que l'on rempli de braises ou d'eau chaude et que l'on glisse dans la poche, sous un siège, dans un lit ou.....sous une jupe. 

    Le premiers modèles sont sommaires, d'abord en terre cuite , mais aussi en faïence ou en porcelaine. Puis le métal s'impose ; le fer et surtout, le cuivre, coûteux mais facile à travailler et très apprécié pour son aptitude à diffuser uniformément la chaleur. 

    Au XVIIIe siècle, tout le monde utilise sa chaufferette à la mauvaise saison : de la bergère au cocher en passant par le moine, la marchande de quatre saisons ou le chasseur. Ceux qui travaillent au froid la bénissent, ceux qui voyagent ne l'oublient jamais, et même dans la maison on s'en équipe.

     Au XIXe siècle, les dinandiers en martèlent par centaines, les forgerons et fondeurs s'en mêlent, de leurs ateliers sortent une foule de modèle en tôle, en fonte, en cuivre (rouge) ou en laiton (jaune). Certains s'en font même une spécialité. Les chaufferettes en céramique sont toujours là, mais ces modèles sont produits en quantités limitées car fragiles et plutôt réservés à un usage féminin. 

    Le moine

    Utilisés dans nos campagnes jusqu'en 1950 environ, conçu d'un récipient métallique contenant des cendres chaudes du feu de bois, isolé entre deux luges en bois permettant de le glisser quelques minutes dans le lit sans roussir les draps. son effet était de réchauffer les draps et de les renddre bien sec avant le coucher.

    La bassinoire

    Variante du moine, la bassinoire ne comportait pas de glissières et se composait d'un réservoir en forme de poêle de métal (cuivre ou laiton) dont le couvercle percé laissait passer l'air pour le maintien des braises et échapper la chaleur , le tout était tenu au bout d'un grand manche (bois ou métal), qui demandait une grande habilité pour ne pas risquer d'abîmer les draps. 

    La briquette

    Dans les familles ont faisait chauffer des briques sur la cuisinière ou le poêle à feu continu, celles-ci étaient ensuite enveloppées dans des feuilles de papier ou dans un torchon et placées dans le lit au moment du coucher, à l'emplacement des pieds plus fragiles au froid. Les paysans faisaient chauffer un caillou qu'ils mettaient dans leur poche.

    Le chauffe-pied

     Petite boîte métallique dont le couvercle percé laissait passer la chaleur des braises tirées du feu de bois et manipulées avec une pelle à couvot. On posait dessus les pieds puis on recouvrait les jambes d'une couverture, cela permettait d'avoir chaud aux pieds lors des veillées d'hiver.

     

     Le chauffe-mains

    Chaufferette à mains ou pomme ou escaufaille ou boule à chauffer ou comtesse en forme de livre. Utilisées dès le XIIIe siècles permettaient d'avoir chaud aux mains en les gardant dans les poches. Elles étaient utilisées tant par les écclésiastiques que les fidèles pour se prémunir des engelures l'hiver.

    La chaufferette à eau

    Avec la disparition des cheminées à bois et l'apparition des cuisinières bois ou charbon, on est passé de la braise à l'eau. Cette mutation affecta la nature du composant qui est connu sous le nom de bouillotte.

     

     

     

    « Et pourquoi pas....Déjeuner gourmand... »

  • Commentaires

    19
    xabinou
    Hier à 15:21

    Bonjour Jackie 

    Quand j'étais petite ma mère nous mettait une brique enveloppée  dans un papier journal !!

    Je te souhaite un bon W-E 

    Bisous xabinou

    Résultat de recherche d'images pour "gif bon w end"

    18
    Jeudi 16 Novembre à 19:41

    Bonsoir calacaline,

    C'est un très bel article. Que de trésors tu as.

    J'ai connu des personnes qui mettaient des briques enveloppées dans un torchon. Le bassinoire, je connais ainsi que le chauffe pied, les autres je découvre. Je ne savais pas que l'on pouvait aussi le mettre sous les jupes.

    Le chauffe main me serait bien utile depuis que mon mari n'est plus là, j'ai toujours les pieds et les mains glacées. Alors que même en hiver, j'avais chaud. Pour la nuit, je mets ma bonne vieille bouillote en aluminium (je pense que c'est de l'aluminium) avec de l'eau bouillante que je monte en même temps que moi happy

    J'ai beaucoup aimé ton article.

    Gros bisous et bonne soirée à vous deux. 

    17
    Mercredi 15 Novembre à 21:42

    Je me rappelle quand j'étais petite avec ma sœur avant d'aller au lit ma mère nous mettait une brique réfractaire entourée d'un lainage dans notre lit, on se mettait au lit les pieds bien au chaud.

    A présent je me suis tricotée des grosses chaussettes en grosse laine que je mets pour aller au lit et que je retire au milieu de la nuit quand mes pieds sont réchauffés.

    Ton article est super, cela nous rappelle de bons souvenirs.

    Bisous

    16
    Mercredi 15 Novembre à 20:24

    Article super bien, on mettait une brique réfractaire dans les lits avant quand le chauffage n'était qu'une cuisinière à charbon, bisous !

    15
    Mercredi 15 Novembre à 18:58

    Bonsoir Calicaline ,,, 

    Un article intéressant ,,,

    Il me faudrait cela pour réchauffer mes pieds dans mon lit ,,, 

    Je te souhaite une douce et belle soirée,,, 

    Bisous Bisous,,, La Mure brode

    14
    Mercredi 15 Novembre à 18:24

    Oh oui ! j'ai connu la brique chauffée dans le four de la cuisinière enveloppée dans une fine serviette, que c'était bon cette chaleur aux pieds qui nous réchauffait tout le corps, car dans les maisons des mines et avec les hivers que l'on avait, du givre garnissait les chambres du haut, étant donné qu'à cette époque nous avions le chauffage au charbon et .... pas de radiateurs d'appoint tu penses ...

    Désormais chauffage au gaz mais une bouillotte par gros hiver à la campagne n'est pas de trop (lol)

    Merci à toi de ce superbe article et photos !!

    Mes bises frileuses ch'tis en cette soirée de grisaille !

    Nicole

    13
    Mercredi 15 Novembre à 17:59

    Bonjour Jackie

    Pas tout jeune ses ustensils, merci pour ce petit reportage

    Je passe dans ton petit monde pour te souhaiter une belle soirée.

    Chez moi le soleil est là, mais ce matin petite gelée

    A bientôt gros bisous Jasmine... ♥

    Résultat de recherche d'images pour "image animé bon mercredi automnale"

    12
    Mercredi 15 Novembre à 15:30

    ma belle mère en avait une lol

    auprès du feu mais c 'est bien

    bisous a toi ma poto

    11
    Mercredi 15 Novembre à 15:23

    bonjour  sa me rapelle  tous ces objets la brique la bouillote on sans servais  le moine non mais il y en avais un pendu au grenier la bassinoire en cuivre   la chaufferette et oui cetais un temps bonne soirée bisesssssssssss

    10
    Mercredi 15 Novembre à 13:24

    et oui je me souvient ma grand mère en avait une ,,chez nous en Gironde il fait beau alors je met mon jardin en ordre avant l'hiver,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

    9
    Mercredi 15 Novembre à 10:33

    bonjour Jackie , oui ils étaient pas bête et c'est vrai que de rentrer dans un lit chaud  c'était super !  quand j'étais petit ma mère mettait des bouillottes dans les lits  ! mais bon il n'y avait pas de chauffage !!

    et le matin elle rallumait la cuisinière si elle avait crevé !

    super ces ustensiles pour se réchauffer !  et bel article !

    gros bisous belle journée  A+  

    oui ! ça caille la nuit !!!! -2° 

    8
    Mercredi 15 Novembre à 10:27

    Un article très intéressant et bien documenté, bon mercredi, bisous !

    7
    Mercredi 15 Novembre à 09:18

    Je me rappelle de la brique !! bonne journée bisous

    6
    Mercredi 15 Novembre à 08:01

    Perso, Jackie je me sers de ma boulliotte

    passe une belle journée

    bisous mon amie

    5
    Mercredi 15 Novembre à 07:45

    Cela me rappelle lorsque j'étais jeune , la brique que mon père mettait au four et ensuite enveloppait dans su papier journal + un torchon et cela restait chaud toute la nuit .

    Maintenant les bouillottes se refroidissent vite

    Bisous et bonne journée

    Lucia

    4
    Mercredi 15 Novembre à 06:54

    Ah oui j'ai encore deux bouillotte avec eau chaude et une électrique reçus de Camille je ne les utilise jamais sauf si il fait moins 15°...bisous

    3
    Mercredi 15 Novembre à 06:39

    Très intéressant ce billet j'aime beaucoup 

    j'ai encore une chauffrette pour mes mains

    cela m'arrive encore de m'en servir 

    2
    Signette
    Mercredi 15 Novembre à 05:10

    Bonjour, mon amie, Jackie,

    mon coucou, matinal, sur ton remarquable ! intéressant blog !

    Je passe te remercier. Je comprend que tu ne puisses pas passer souvent.

    Tu as tes occupations et là des r d v médicaux.

    Moi, aussi, je passe quand je peux, pas mal chargée mes journées, médicalement ou autres, puis aussi, je me repose.

    Je te souhaite un bon mercredi, une bonne journée, une bonne

    seconde partie de la semaine.

    Mes tendres amitiés, gros bisous.

    1
    Mercredi 15 Novembre à 04:33

    bonjour ma douce 

     j aie exactement la meme que sur ta troisieme photo en partant du haut en cuivre avec une poignée , c est un cadeau de notre chere mamie de coeur  je vais d ailleurs bientot refaire une déco avec tout cela mais il faut que la maison de campagne soit finit de restaurer avant et ça c est pas pour demain car le fils est tres occupé autrement 

     bravo pour ce bel article de saison en plus 

     bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :