•  

     

     

    Tartelettes aux légumes

     

    Original, mais bon....

    Pour 4 personnes

    Préparation : 30 mn - Cuisson : 30 mn

    Pour la pâte : 150 g de farine, 5 cl d'huile d'olive, 1 pincée de sel

    Original, mais bon....

    Pour la garniture : 2 courgettes, 2 carottes, 2 branches de thym

    2 œufs, 20 cl de lait, citron frais, sel, poivre

    Préparez la pâte : dans un saladier, mélangez la farine avec le sel

    Ajoutez l'huile d'olive et 2 c à soupe d'eau, travaillez la pâte

    Jusqu'à ce qu'elle soit homogène, ajoutez de l'eau si nécessaire

    Beurrez 4 moules à tartelettes avant de les foncer avec la pâte

    Préchauffez le four à 180°C (th.6)

    Dans un saladier, fouettez le lait, les œufs, ajoutez le thym, salez, poivrez

    Lavez, séchez les légumes, puis à l'aide d'un épluche-légumes

    Détaillez de fines tagliatelles, placez-les dans les fonds de pâte

    Original, mais bon....

    En formant une spirale, versez dessus la préparation aux œufs, poivrez

    Enfournez pour 30 à 40 mn de cuisson, la pâte doit commencer à dorer

     

     

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

      


    16 commentaires
  •  

     

     

       

    Truite au lard

     

    Pour 4 personnes

    Préparation : 15 mn - Cuisson : 30 mn

    4 truites de 200 g chacune parées et vidées, 100 g de lard en fines tranches

    2 échalotes, 1 gousse d'ail, 10 g de beurre, 12,5 cl de bouillon de légumes

    2 c à soupe de lait, le jus d'un citron, 60 g de fromage double-crème

    4 brins de romarin,4 c à café de persil haché, 4 c à café d'aneth haché, sel

    Préchauffez le four à 200°C (th.6)

    Arrosez les truites du jus de citron, salez-les, pelez, hachez la gousse d'ail

    Mélangez-la avec l'aneth, le persil, le fromage et le lait

    Farcissez les truites avec le mélange obtenu, enrobez-les de tranches de lard

    Disposez-les côte à côte dans un plat allant au four

    Faites-les cuire à mi-hauteur pendant 25 mn

    Pelez les échalotes, ciselez-les, faites-les fondre dans le beurre

    Portez le bouillon de légumes à ébullition additionné de romarin

    Laissez-le bouillir à découvert 5 mn, incorporez-y les échalotes

    Dix minutes avant la fin de cuisson des truites, arrosez-les avec ce bouillon

    Servez dans le plat ce cuisson avec une salade verte en accompagnement

     

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     


    16 commentaires
  •  

     

       

    Fraîcheur de crevettes 

     

    Pour 6 personnes

    Préparation : 30 mn - cuisson : 10mn

    600 g de filets de poulets, 300 g de crevettes cuites décortiquées

    200 g de chou blanc, 2 carottes, 1 ou 2 piment rouges, 1/2 bouquet de menthe

    1/2 bouquet de coriandre, 1 gousse d'ail, 2 cubes de bouillon de volaille

    2 c à soupe de cacahuètes grillées, 3 c à soupe de jus de citron, 3 c à s de sucre brun

    5 c à soupe de sauce de poisson, 4 c à soupe de vinaigre de riz ou de cidre

    Portez 2 l d'eau à ébullition avec les cubes de volailles, ajoutez-y les filets de poulet

    Faites cuire 8 à 10 mn, laissez refroidir dans le bouillon à couvert

    Préparez la sauce en mélangeant la gousse d'ail pelée et écrasée avec le sucre

    le jus de citron, la sauce de poisson, le vinaigre, 1 c à soupe d'eau

    Epépinez, hachez les piments, râpez le chou grossièrement

    Coupez les carottes raclées en fins bâtonnets, effeuillez la menthe, la coriandre

    Hachez grossièrement les cacahuètes, lavez, séchez les crevettes

    Egouttez le poulet sur du papier absorbant, coupez-le en lanières

    Mélangez le tout dans un saladier, arrosez de suce, servez frais

     

    Clic pour vérifiermerci Manola pour le cadre

     

     

     


    15 commentaires
  •  

     

    Boutonnier

    Le boutonnier est un artisan qui fabrique des boutons. Lorsque ceux-ci sont en nacre, il prend aussi le nom de boutonnier-nacrier ou de nacrier s'il travaille d'autres objets.

    Les premiers boutons, apparus sous Louis XIV, sont tout d'abord des bijoux rehaussés de pierres précieuses ou de diamants, ou bien encore des miniatures réalisées par des peintres tels que Jean-Baptiste Isabey ou François Dumont. Des boutons moins luxueux sont ensuite fabriqués à partir d'os, de corne, d'ivoire, de cuir ou de métal. Viennent ensuite la nacre au XIXe siècle et la porcelaine. Cette dernière donnera lieu aux premières fabrications industrielles, sous l'impulsion de Jean-Félix Bapterosses.

    La fabrication à partir de nacre se concentre autour de Méru dans l'Oise. Au XXe siècle, après une première phase d'industrialisation, celle-ci perd sont statut de Capitale du bouton de nacre, concurrencée par les fabrications en matières plastiques, et les importations asiatiques. Des 3 500 fabricants présents au début du siècle, il n'en reste que deux en 2007. 

    Un métier .....

    La fabrication de boutons de nacre nécessite une vingtaine d'étapes.

    Une fois approvisionné en coquillages triés par qualité et épaisseur, le coupeur découpe des pions du diamètre désiré dans les coquillages, à l'aide d'un tube chauffé à rouge. Les pions subissent ensuite une série de ponçages à l'acide, à l'eau et à la pierre ponce. Les pions sont ensuite séchés et écroutés (c'est-à-dire aplanis sur leur face inférieure).

    La phase suivante consiste à orner leur face supérieure, soit en creux, par mêchage manuel ou mécanique, soit par meulage, afin d'obtenir une forme bombée. Vient ensuite la phase de perçage des trous, puis de blanchiment. Une dernière série de ponçages et de polissages est ensuite effectuée. Peuvent s'ajouter à ces phases indispensables du sertissage ou de la gravure, à buts décoratifs. Les boutons, éventuellement teints, sont ensuite triés et emballés.

    Il n'existe pas de formation spécifique au métier de boutonnier. Le travail de la nacre peut s'apprendre dans le cadre de formations génériques à la marqueterie. Compte tenu de la concurrence des boutons fabriqués industriellement, les principaux clients se concentrent dans l'industrie du luxe.

     

    Un métier .....

     Documentation et photos du net 


    13 commentaires
  •  

     

     

    Mousseline aux groseilles 

     

    Vraiment sympa...

    Pour 6 personnes

    Préparation : 25 mn - Cuisson : 40 mn

    4 œufs, 125 g de sucre roux en poudre, 50 g de farine, 50 g de Maïzena

    1 c à café de levure chimique, beurre + farine pour le moule

    Pour la garniture : 200 g de groseilles, 40 g de sucre roux en poudre

    Cassez les œufs en séparant le blanc des jaunes, mettez le jaune dans une jatte

    Ajoutez le sucre roux, fouettez au batteur, le mélange doit gonflé et être mousseux

    Mélangez la farine, la Maïzena et la levure, incorporez-les en pluie

    A la préparation précédente en tournant toujours dans le même sens 

    Fouettez les blancs en neige ferme, incorporez-les délicatement à la pâte

    Versez cette pâte dans un moule à manqué beurré et fariné

    Faites cuire 40 mn au four préchauffé à 180°C (th.6)

    Le gâteau est cuit quand la lame du couteau ressort de la pâte sèche

    Disposez les groseilles de chaque côté du gâteau

    Saupoudrez le centre de sucre roux, décorez de quelques groseilles

    Servez ce gâteau avec une petite jatte de crème fraîche

    Ou une boule de glace à la vanille ou à la fraise

     

    Clic pour vérifierMerci Manola pour le cadre

     

     


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires